Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Émission 3 : 245 - Marathon et santé

Voir le segment

Dossier de la semaine

Ironman, marathon, est-ce bon pour la santé ?

Depuis quelques années, on voit apparaître plusieurs nouvelles épreuves sportives extrêmes : ultramarathons, courses dans le désert, Ironman. Il s’agit de défis sportifs vraiment très intenses. À Mont-Tremblant, par exemple, un demi-Ironman a eu lieu cet été. Au programme : 2 kilomètres de natation, 90 kilomètres de vélo et 21 kilomètres de course à pied. Et il ne s’agit que d’un demi-Ironman… alors imaginez le programme complet! Face à la prolifération de ces événements sportifs extrêmes, certains se demandent si l’entraînement intensif exigé par ce type de compétition n’est pas néfaste pour la santé.

En savoir plus

 

Voir le segment

La question du public

Les aînés sont-ils accros aux somnifères ?

Au Québec, environ le tiers des personnes âgées de 60 ans et plus consomment des somnifères de la classe de benzodiazépines. Ces médicaments ne sont pourtant pas inoffensifs : en plus de créer des problèmes d’accoutumance et de dépendance, ils peuvent causer toute une gamme d’effets secondaires. Le remboursement de ces médicaments représente également une très lourde charge financière pour l’État : 47 millions $ en 2013. Mais ces médicaments sont-ils vraiment essentiels au sommeil et au bien-être des personnes âgées? C’est ce que notre équipe a voulu savoir.

En savoir plus

 

Voir le segment

Le carnet des animateurs

L'immunothérapie sublinguale : du nouveau pour les personnes allergiques

La saison de l’herbe à poux bat son plein. Et la seule manière de se débarrasser de ce problème, c’est la désensibilisation.

En savoir plus

 

Voir le segment

Le portrait

Mathieu Douville, spécialiste en orientation et mobilité

Mathieu Douville pratique un métier rare : il est spécialiste en orientation et en mobilité pour l’Institut Nazareth et Louis-Braille. Grâce à lui, des personnes atteintes de déficience visuelle retrouvent plus d’autonomie dans leurs déplacements. Un métier qui lui procure beaucoup de bonheur et de satisfaction.

En savoir plus