Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Émission 22 : 264 - Immigration et santé

Voir le segment

Histoire de cas

Jay Bouvier : être père après un cancer

Chaque année au Canada, 3000 jeunes de 15 à 29 ans reçoivent un diagnostic de cancer. La majorité d’entre eux en survivent, mais les traitements qu’ils reçoivent génèrent toute une gamme d’effets secondaires, dont l’infertilité. Dans les départements d’oncologie, on commence à peine à être sensibilisé à cette question. Résultat : ce ne sont pas encore tous les patients qui se font offrir de préserver leur fertilité avant le début des traitements afin de pouvoir un jour fonder une famille.

En savoir plus

 

Voir le segment

Dossier de la semaine

Rester en santé : un défi pour les immigrants

Le Québec accueille chaque année plus de 50 000 immigrants qui proviennent principalement d’Europe, d’Afrique du Nord ou d’Amérique latine. On peut facilement imaginer que l’immigration puisse engendrer un choc sur plusieurs plans : le climat, la culture, les défis professionnels, le réseau social à former… Mais les immigrants font aussi face à un autre défi auquel on ne pense pas souvent : réussir à s’alimenter sainement dans un pays où, contrairement à leur pays d’origine, le fast-food coûte moins cher que les fruits et les légumes.

En savoir plus

 

Le carnet des animateurs

Économie et santé : 22 milliards par année consacrés aux maladies chroniques

Le traitement des maladies chroniques entraine des coûts astronomiques. La solution : modifier les habitudes de vie. Directeur de la prévention à l’Institut de cardiologie de Montréal, le Dr Martin Juneau a des pistes intéressantes à proposer. Notre animateur, le Dr Georges Lévesque en a discuté avec lui cette semaine.

En savoir plus

 

Le portrait

Danse-thérapie : danser pour aller mieux

Le monde médical s’intéresse de plus en plus à des méthodes non traditionnelles pour soigner les gens. Parmi les thérapies dites « alternatives », on retrouve notamment la thérapie par la danse. Plusieurs études sont d’ailleurs actuellement en cours au Québec pour évaluer les bienfaits possibles de cette approche. Mais au centre Lucie-Bruneau, voilà déjà 5 ans que des thérapeutes utilisent cette approche avec des résultats forts étonnants.

En savoir plus