Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Êtes-vous pilule ou granule?

Vos remèdes contre les douleurs musculaires

Émission du 4 octobre 2012

Qui d’entre nous ne s’est jamais levé avec des courbatures? Si celles-ci passent souvent seules, il y a toute une gamme de «pilules et de granules» pour les soulager.

Le pharmacologue Jean-Louis Brazier les passe en revue pour nous.

Côté pilule

– L'acétaminophène, comme le Tylenol, permet de lutter contre la douleur musculo-squelettique, mais n’ont aucun effet anti-inflammatoire.
– L’aspirine ou l’ibuprofène (Motrin ou Advil) permettent quant à eux d’obtenir un effet anti-inflammatoire.
– Le Robax ou le Robaxacet offrent un effet biorelaxant et agissent directement sur les muscles.

Dans tous ces cas, il importe de faire preuve de vigilance et de bien lire les étiquettes afin de ne pas dépasser les doses maximales quotidiennes ou mélanger les produits.

Côté granule

De nombreuses plantes sont connues pour faire effet sur les douleurs musculo-squelettiques. Parmi celles-ci, on retrouve notamment celles-ci :

– l’écorce de saule : utilisée depuis plus de 5000 ans av. J.-C., cette plante agit dans l’organisme d’une manière semblable à l’aspirine. Mais attention : les personnes allergiques à l’aspirine doivent l’éviter, tout comme celles qui prennent des anticoagulants de la famille des antiplaquettaires comme le Plavix.
– la glucosamine : molécule extraite de la carapace des crustacés. On sait maintenant qu’une dose de 3 fois 500 mg par jour peut diminuer la douleur articulaire. Mais on sait aussi que l’effet n’est pas immédiat et qu’il faut attendre quelques semaines avant d’obtenir un effet. (Il faut toutefois noter que cet effet n’est pas beaucoup supérieur à celui de l’effet placebo.)
– le baume du tigre : onguent qui contient du camphre, du menthol et de l’essence de girofle. Il s’agit d’un rubéfiant, ce qui veut dire qu’il va faciliter la circulation du sang. Il peut s’agir d’une solution alternative intéressante.

Sans pilule et sans granule?

– les cataplasmes de millepertuis : si les vertus de millepertuis ne sont pas démontrées, il est clair que la chaleur de ces cataplasmes peut permettre de soulager la douleur articulaire et d’améliorer la circulation sanguine.
– les massages
– l’exercice physique : oui, mais à condition de s’échauffer avant, et ce, même quand on fait un exercice aussi banal que jardiner, balayer les feuilles ou pelleter la neige.