Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

La question du public

Comment faire bon usage des antibiotiques?

Émission du 26 octobre 2006

«J’ai un petit garçon qui fait souvent des otites et il prend beaucoup d’antibiotiques. J’ai entendu dire qu’il fallait réduire les antibiotiques, sinon ça ne fait plus effet. Est-ce que c’est vrai et qu’est-ce que je dois faire?»

Cette téléspectatrice n’est pas seule à se poser des questions sur les antibiotiques. Selon un sondage de Léger Marketing publié en mars 2006, les Canadiens connaissent mal les antibiotiques et sont confus à ce sujet.
Pour répondre à cette question, nous avons fait appel à deux expertes, Dre Diane Lamarre, pharmacienne et Dre Marie-Dominique Beaulieu, omnipraticienne.

De l’avis de la Dre Beaulieu .«… il faut traiter toutes les otites avec des antibiotiques chez les enfants de moins de deux ans. Après l’âge de deux ans, c’est du cas par cas. Il est démontré que certaines otites se résorbent d’elles-mêmes. Tout dépend des symptômes qui l’accompagnent. Si l’enfant fait une forte fièvre, on va lui prescrire des antibiotiques. Mais s’il fait peu de fièvre, si son état général n’est pas atteint, si à l’examen on ne voit pas que l’infection est purulente, je pense qu’il ne faut pas prescrire d’antibiotiques. S’il a l’air bien, s’il joue, s’il fait peu de fièvre, les parents peuvent attendre un peu et observer la situation avant de consulter. Bien sûr, si le mal d’oreille s’installe vraiment, c’est autre chose. Il faut consulter dans ce cas.»

Qu’est-ce qu’un antibiotique? Comment agissent-ils?

Un antibiotique est une substance qui altère le fonctionnement normal des bactéries (rappelons que les bactéries sont des organismes vivants). Il peut inhiber leur croissance (antibiotique bactériostatique) ou les détruire (antibiotique bactéricide). Les antibiotiques visent à stopper la prolifération des bactéries.

En médecine, la grande différence entre virus et bactéries réside dans le traitement : les virus sont insensibles aux antibiotiques. Les antibiotiques servent donc uniquement à traiter différentes infections d’origine bactérienne. Il ne sert à rien de prendre des antibiotiques quand on souffre d’une infection ou d’une maladie qui provient d’un virus.

Parmi les infections virales qui ne peuvent pas être soignées par les antibiotiques, il y a la grippe, le rhume, le zona, la varicelle et le mal de gorge lorsqu’il s’agit d’une pharyngite virale.

Parmi les infections bactériennes qui peuvent être soignées par les antibiotiques, il y a la pneumonie, les otites, les sinusites et les infections urinaires.

Qu’est-ce que la résistance aux antibiotiques? Quels en sont les dangers?

La résistance aux antibiotiques se produit lorsque l’antibiotique s'avère inefficace pour éliminer ou faire cesser la croissance d'une bactérie.
Jusque dans les années 1940, époque à laquelle les antibiotiques ont été découverts, les gens souffrant d'une maladie infectieuse comme la tuberculose, la pneumonie et les maladies transmissibles sexuellement décédaient souvent en raison du manque d'efficacité des traitements disponibles. Avec la découverte des antibiotiques, la capacité de combattre des maladies autrefois mortelles s'est améliorée de façon considérable.
Mais aujourd’hui, à cause de la surabondance des antibiotiques dans notre environnement, on voit apparaître des résistances chez certaines bactéries. Ces bactéries se défendent avec succès contre les antibiotiques et continuent de faire leurs ravages dans l’organisme. La résistance aux antibiotiques représente un problème de santé publique parce qu’il devient de plus en plus difficile de traiter certaines infections ou maladies.

Comment se produit la résistance aux antibiotiques?

On croit qu'une des principales causes de la résistance est la surutilisation ou le mauvais usage d’antibiotiques pour prévenir ou pour traiter des infections chez les humains, les animaux et les plantes.

Les bactéries ont plusieurs stratégies pour se défendre des antibiotiques. Elles peuvent se rendre imperméables à l’antibiotique. L’antibiotique n’arrive alors plus à pénétrer dans la bactérie pour la neutraliser. Elles peuvent aussi produire des enzymes qui vont aller attaquer l’antibiotique pour le détruire. Les bactéries peuvent aussi modifier la cible de l’antibiotique, déjouant ainsi l’arme qu’on utilise contre elles. De cette façon, la bactérie évite l’antibiotique qui passe à côté de sa cible.

Les antibiotiques doivent être administrés avec la concentration qui donne un effet maximal : il faut frapper fort et longtemps. Les bactéries sont très stratèges. C’est pourquoi dès que l’on ne respecte pas la posologie, cela ouvre la porte à ce que les bactéries évitent l’effet du médicament.

Les gens qui ont la chance de ne jamais être malades, donc qui ne doivent jamais prendre d’antibiotiques, sont-ils à l’abri du problème de la résistance aux antibiotiques?

Non. Même si vous n’en prenez jamais, le jour ou vous aurez une infection bactérienne pour laquelle il existe un problème de résistance aux antibiotiques, votre médecin aura de la difficulté à traiter votre infection. Personne n’est à l’abri d’une infection qui résiste aux antibiotiques. Même la personne qui n’a jamais pris d’antibiotiques de toute sa vie! C’est un problème de santé publique.

Il faut savoir que, par précaution, des antibiotiques pour traiter des maladies graves comme la bactérie mangeuse de chair sont réservés pour usage en milieu hospitalier uniquement, pour éviter qu’une résistance se développe par la bactérie, ce qui serait désastreux.
Comment éviter que le problème de résistance aux antibiotiques augmente?
Il faut respecter la posologie, sinon on favorise la résistance à la bactérie. C’est la meilleure façon d’éviter les résistances et de guérir l’infection.

Mais, avant tout, pour éviter une infection bactérienne qui nécessite un traitement par antibiotiques, il est impératif d’adopter les mesures suivantes :

Accordez-vous suffisamment de repos
Un manque de sommeil peut affaiblir votre système immunitaire et vous rendre      plus vulnérable aux infections.

Mangez sainement
Prenez des repas réguliers composés d'une variété d'aliments nutritifs : votre organisme demeurera vigoureux, en bonne santé et capable de combattre les bactéries néfastes.

Lavez-vous soigneusement les mains
En touchant à diverses surfaces, vos mains recueillent de la saleté et des bactéries. Lavez-vous et séchez-vous les mains soigneusement; nettoyez-vous bien entre les doigts et autour des ongles afin d'éliminer les bactéries. 

(Source : Programme national d’information sur les antibiotiques)

Ressources :

Programme national d’information sur les antibiotiques
http://www.antibiotiques-info.org/index.asp

Santé Canada - rubrique consacrée à la résistance aux antibiotiques
http://www.hc-sc.gc.ca/iyh-vsv/med/antibio_f.html