Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Êtes-vous pilule ou granule?

Vos remèdes contre le cholestérol

Émission du 22 novembre 2012

Il existe toutes sortes de trucs, pilules et granules, pour abaisser votre taux de mauvais cholestérol.

Notre pharmacologue Jean-Louis Brazier vous aide à y voir plus clair.

Côté pilules

Plusieurs familles de médicaments agissent avec des mécanismes différents :

– la cholestyramine : médicament qui va diminuer l’absorption du cholestérol alimentaire.

– l’ézétimibe : médicament qui agit directement sur les mécanismes d’absorption du cholestérol.
(Ces deux types de médicaments doivent toujours être associés à une diète pauvre en graisse et à un programme d’exercices physiques.)

– les fibrates : famille de médicaments qui vont diminuer la concentration de triglycérides (d’autres gras) et du cholestérol.

– les statines : ces médicaments diminuent la faculté du foie à fabriquer du cholestérol et ils augmentent l’utilisation du cholestérol par les cellules. Les concentrations sanguines de cholestérol vont donc baisser.

Côté granules

– les produits qui contiennent des fibres, comme les graines de lin, de psyllium, d’avoine, d’orge ou de la gomme de guar : ces produits contiennent des fibres qui vont absorber le cholestérol (elles vont coller le cholestérol sur elles-mêmes, cholestérol qui ne pourra donc pas être absorbé par l’organisme).

– les stérols végétaux : molécules qui ressemblent au cholestérol, mais qui sont fabriquées par les plantes et qui comprennent les mêmes propriétés dans l’organisme. Elles vont être absorbées en compétition avec le cholestérol. Résultat : on absorbe moins de cholestérol.

Ni pilule ni granule : quelques conseils généraux

– surveillez votre alimentation : diminuez les graisses et favorisez les fibres
– méfiez-vous des régimes
– faites de l’exercice physique régulièrement – une mesure indispensable
– faites attention aux interactions médicamenteuses : si vous consommez des médicaments et des produits naturels pour diminuer le taux de cholestérol, consultez votre pharmacien pour vérifier s’il n’y a pas de risque d’incompatibilité ou d’interactions entre ces produits.