Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

La question du public

Les médicaments chinois : des produits sans danger?

Émission du 2 novembre 2006

«J’ai une amie qui fait du diabète et qui prend des médicaments chinois. Moi, je m’en méfie et j’aimerais savoir si les médicaments chinois sont efficaces.»

La popularité des médicaments chinois est en constante augmentation au Québec. Nous sommes allés dans le quartier chinois où on en retrouve en quantité pour répondre à cette question de notre téléspectatrice et avons consulté:

Jean-Louis Brazier, pharmacologue et professeur à la Faculté de pharmacie de l'Université de Montréal.

Lyse Lefebvre, pharmacienne à l’institut national de santé publique, Québec.

Qu’est-ce que c’est au juste un médicament chinois?

Un médicament chinois, c’est un des outils de ce qu’on appelle la médecine traditionnelle chinoise qui regroupe l’acupuncture, la diététique, le massage, les exercices comme le Tai Chi, la méditation et l’utilisation d’herbes médicinales.

Les médicaments chinois proviennent de différents mélanges d’herbes qui sont destinés à soigner, à faire évoluer l’ensemble de l’organisme.

Le médicament chinois agit-il différemment du médicament traditionnel?

Oui, car la philosophie de traitement est différente. La médecine traditionnelle chinoise vise d'abord à maintenir l'harmonie de l'énergie à l'intérieur du corps ainsi qu'entre le corps et les éléments extérieurs. Dans cette philosophie, la santé est la capacité de l'organisme à maintenir l’équilibre nécessaire pour faire face aux agressions.
Par exemple, dans le cas d’une infection bactérienne, la médecine traditionnelle va agir de façon microscopique en cherchant à combattre la bactérie à l’aide d’un antibiotique. Dans la philosophie de la médecine chinoise, si la bactérie a pu attaquer l’organisme, c’est qu’il y a un débalancement. La thérapeutique chinoise va tenter de traiter ce débalancement. C’est une approche plus globale que celle de la pharmacologie occidentale puisqu’elle s’adresse à l’ensemble de l’organisme et à son équilibre.

Est-ce que ces médicaments fonctionnent?

Il n’y a jamais eu d’études cliniques sur ces produits, mais la pharmacopée chinoise jouit d’une tradition millénaire. En termes de preuves objectives, formelles, il n’y a presque rien. 

Où retrouve-t-on les médicaments chinois?

On ne retrouve pas de médicaments traditionnels chinois en pharmacie. Toutefois, dans les produits de santé naturels, on retrouve des produits chinois comme le ginseng. On peut s’en procurer chez les marchands dans les quartiers chinois. Il est aussi possible de s’en procurer par Internet. Toutefois, ils ne sont pas assujettis aux contrôles de qualité canadiens. Les médicaments chinois sont vendus sous diverses formes : granules, baumes, herbes séchées, préparations diverses. 

Est-ce qu’ils peuvent être dangereux?

Ils peuvent comporter deux types de dangers :

1)      Un défaut dans la fabrication : si elle n’est pas faite selon les règles optimales; si le     produit contient des produits dangereux ou des herbes qui ne sont pas identifiées.

2)      La mauvaise utilisation : le produit peut être contre-indiqué pour le patient ou consommateur selon sa condition ou contenir des ingrédients qui interagissent avec d’autres médicaments qu’il prend déjà.

Quel est le meilleur moyen de s’assurer de la qualité d’un produit traditionnel chinois ou de tout autre produit de santé naturel?

Les médicaments chinois, qui sont des produits de santé naturels, sont maintenant soumis à la réglementation sur les produits de santé naturels au Canada. Une réglementation à cet effet est entrée en vigueur le 1er janvier 2004, mais pour le moment elle s’applique sur une base volontaire seulement. Il existe déjà en vente libre des produits pour lesquels le fabricant a fait une demande d’autorisation de mise en marché et a reçu un numéro de produit naturel (NPN), numéro par lequel on identifie qu’un produit a été approuvé pour la vente.

La réglementation sera en vigueur à partir du 1er janvier 2010. Cela veut dire que d’ici là, on peut retrouver sur le marché des produits qui ne sont pas conformes. Ces produits, qui n’ont été soumis à aucun contrôle, seront appelés à disparaître lorsque la réglementation de Santé Canada entrera en vigueur.

Il est donc important de s’assurer d’avoir suffisamment d’information sur le produit :



  • Rechercher un numéro NPN ou un numéro DIN sur l’emballage. Le DIN est une certification de Santé Canada, comme il en apparaît sur les emballages de médicaments. Un NPN ou un DIN est une garantie de la qualité du produit mais pas de son efficacité.

  • Vérifier qu’il y a une notice d’information complète qui indique : les constituantes médicamenteuses, les ingrédients non médicamenteux, la posologie, les précautions d’emploi et les contre-indications.

Le 12 octobre dernier, Santé Canada émettait un avis déconseillant l'utilisation de deux produits de santé naturels non homologués en raison de leur contamination par des métaux lourds :
Emperor's Tea Pill (Tian Huang Bu Xin Wan) et Hepatico Extract (Shu Gan Wan) parce que certains lots de ces produits ont une forte teneur en plomb et en mercure. La consommation de métaux lourds comme le plomb et le mercure peut compromettre sérieusement la santé, car ces substances s'accumulent dans les organes vitaux. Les nourrissons, les enfants et les femmes enceintes sont plus vulnérables aux effets toxiques des métaux lourds.*

 * Source : Santé Canada. Consultez régulièrement le site Internet de Santé Canada pour connaître les avis et mises à jour concernant les produits naturels.

Ressources :

Santé Canada
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/prodnatur/index_f.html