Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

La question du public

Le yoga a-t-il fait ses preuves ?

Émission du 24 janvier 2013

Expert invité :

Marjorie St-Aubin, Kinésiologue, Centre de réadaptation Lucie-Bruneau

Le yoga est une pratique de plus en plus populaire et les studios de yoga poussent comme des champignons un peu partout en Amérique du Nord. Mais au-delà de l’effet de mode, les scientifiques savent aujourd’hui que la pratique régulière du yoga entraîne de nombreux effets thérapeutiques. Au cours de ses études de maîtrise en kinésiologie à l’Université de Montréal, Marjorie St-Aubin s’est penchée sur le sujet. À l’origine intéressée par l’impact de cette pratique sur la posture et la locomotion, elle s’est étonnée de constater que les effets bénéfiques du yoga étaient documentés par de très nombreuses études scientifiques.

Les impacts du yoga scientifiquement démontrés

Les impacts physiques

– Amélioration de la flexibilité et de l’amplitude du mouvement
– Augmentation de la mobilité
– Diminution des tensions, des douleurs et du risque de blessures
– Réduction des douleurs lombaires et des migraines
– Amélioration de la proprioception (conscience de la présence de notre corps dans l’espace)

Les impacts psychologiques

– Réduction de la dépression, du stress et de l’anxiété (notamment par la réduction de l’hormone du stress – le cortisol – et l’augmentation du taux de sérotonine dans le cerveau)
– Meilleure oxygénation au niveau du cerveau
– Augmentation de la concentration
– Amélioration de la qualité du sommeil

Mais la prudence demeure

Malgré tous les bienfaits démontrés du yoga, la professeure de yoga Lyne St-Roch rappelle qu’il est important que les nouveaux adeptes du yoga fassent preuve de prudence et de vigilance dans leur pratique afin de limiter les risques de blessures à la colonne vertébrale et aux articulations. Les pratiques de yoga très dynamiques – telles que l’Ashtanga et le Power Yoga – ainsi que toutes les autres formes de yoga doivent être abordées avec patience, sous la supervision d’enseignants rigoureux.