Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Êtes-vous pilule ou granule?

Vos remèdes contre les maux de tête

Émission du 24 janvier 2013

Les maux de tête, qu’on appelle aussi les céphalées, sont très fréquents. Aux États-Unis, chaque année, ils engendrent la perte de 160 millions de journées de travail. C’est donc un problème de santé important. Jean-Louis Brazier, notre pharmacologue en résidence, fait le point sur «les pilules et les granules» communément utilisées pour les soulager.

Côté pilule

Les antidouleurs classiques, vendus sans ordonnance :

– l’Aspirine : efficace, mais attention aux douleurs gastriques
– l’acétaminophène (Tylenol) sous toutes ses formes
– l’ibuprofène (Advil ou Motrin)

Sous prescription médicale, dans certains cas particuliers :

– la famille des Triptans : une famille thérapeutique qui permet de traiter la migraine
– de nombreuses autres familles thérapeutiques très diverses

Côté granule

– L’huile essentielle de menthe poivrée : appliquée sur les tempes ou la nuque, cette huile peut agir comme décontractant musculaire afin de soulager des céphalées liées à des tensions des muscles de la nuque.

– Le gattilier : utilisé pour diminuer les maux de tête liés au syndrome prémenstruel. Il agit sur le système hormonal, en modifiant le rythme et le taux des hormones.

Ni pilule ni granule

– Un conseil : si vos maux de tête perdurent pendant plus de 8 à 10 jours, quel que soit le traitement que vous utilisez, il faut impérativement aller consulter un médecin, car ce mal de tête peut être le symptôme d’une maladie beaucoup plus grave.

– Quant à l’aloès sur le front ou le petit morceau de chocolat noir, ou les autres petits trucs maison, il n’y a pas de preuve clinique que ça fonctionne, mais si ça fait du bien, ça ne peut pas faire de mal…