Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Le carnet des animateurs

Nosodes, des vaccins homéopathiques?

Émission du 6 février 2014

Depuis plusieurs années, les gens sont de plus en plus nombreux à chercher des alternatives à la médecine traditionnelle et les approches possibles ne manquent pas (acupuncture, ostéopathie, naturopathie, homéopathie…). Dans le même ordre d’idées, un nombre croissant de personnes s’opposent à la vaccination et cherchent elles aussi des alternatives aux vaccins. Certains d’entre eux se tournent vers les nosodes, des produits présentés comme des alternatives au vaccin. Mais de quoi s’agit-il exactement?

Un nosode est un produit homéopathique. Comme tous les produits homéopathiques, ils sont fabriqués à partir d’une substance diluée à très faible concentration. Mais dans le cas précis des nosodes, ils sont conçus à partir d’un matériau infecté (cellules, salive, excréments), par un microbe pathogène inactivé et encore une fois dilué à très faible concentration. Ils ne sont toutefois pas utilisés pour traiter une maladie, mais pour la prévenir, ce qui en fait une sorte de vaccin. Dans certains cas, ces produits sont produits à partir de bactéries et dans d’autres, à partir de virus.

Est-ce que ça fonctionne? Étant donné que le produit est extrêmement dilué, les probabilités sont fortes que dans le produit consommé, il ne subsiste plus aucune molécule du produit actif de départ. La théorie homéopathique soutient que ces produits dilués sont tout de même efficaces en vertu de la mémoire de l’eau ou de l’énergie des molécules en présence.

Quand on lit bien les étiquettes, force est de reconnaître qu’il n’est nulle part mentionné que ces produits ont la prétention de prévenir quoi que ce soit. Mais plusieurs personnes (et notamment l’Association médicale de la Colombie-Britannique) dénoncent que la mise en marché de ces nosodes a été approuvée par Santé Canada. Comment est-ce possible? Il faut savoir que Santé Canada approuve la vente des produits naturels en vertu de leur innocuité, et non pas de leur efficacité.

Et rappelons-le : à ce jour, rien ne remplace un vaccin!