Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Êtes-vous pilule ou granule?

La pharmacogénétique : quand nos gènes jouent sur les médicaments

Émission du 13 février 2014

Nous sommes tous des patients uniques en raison de notre code génétique. Les gènes contenus dans nos chromosomes représentent notre patrimoine génétique. Ce sont eux qui expliquent pourquoi certains ont les cheveux bruns, d’autres les yeux bleus, etc. Mais cette variabilité génétique explique aussi pourquoi nous ne répondons pas tous de la même manière aux médicaments. Ce sont ces différences individuelles qui sont à la base de la pharmacogénétique.

Définition de la pharmacogénétique :
Étude des phénomènes de la répercussion des différents gènes sur le devenir et l’action des médicaments.

Chacun d’entre nous réagit différemment aux médicaments en fonction de sa génétique. Il faut savoir que de nombreuses protéines sont impliquées dans le devenir des médicaments à l’intérieur de notre organisme. De petites variations dans les gènes, qu’on appelle des mutations, entraînent des variations dans la construction des protéines, donc dans leur structure. Ces mutations dans les protéines vont entraîner des modifications dans le fonctionnement des médicaments ou sur leurs effets secondaires.

Un exemple : les métaboliseurs lents

Certaines personnes présentent une mutation génétique qui entraîne une défaillance dans le fonctionnement d’une enzyme du foie. On appelle ces individus des «métaboliseurs lents». Cette particularité génétique peut leur causer des problèmes lorsqu’ils consomment de la morphine (contre la douleur), des antidépresseurs, du Tylenol, du Nytol (contre l’insomnie) et du Gravol (contre les nausées). Si ces personnes consomment une dose régulière d’un de ces médicaments, ils risquent d’expérimenter des effets secondaires exagérés, comme une somnolence ou une sensation nauséeuse de longue durée.

À l’heure actuelle, de très nombreuses recherches sont en cours, afin de produire des génotypages (pour savoir comment nos gènes fonctionnent) ou des phénotypages (pour savoir comment nos enzymes fonctionnent), en vue de pouvoir adapter à chacun d’entre nous une thérapeutique personnalisée.

D’ici là, il est important de signaler à votre médecin et à votre pharmacien toute réaction irrégulière à un médicament.