Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Êtes-vous pilule ou granule?

Les radicaux libres

Émission du 13 mars 2014

Certains ont si peur des radicaux libres, sous prétexte qu’ils nous font vieillir et qu’ils seraient la cause de toutes les maladies, qu’ils se bourrent d’antioxydants pour s’épargner tous ces maux. Mais cette peur est-elle justifiée? Et les antioxydants, dans les aliments et en suppléments sont-ils vraiment une arme efficace contre les radicaux libres? Jean-Louis Brazier fait le tour de la question pour nous.

Le pour et le contre des radicaux libres

Les radicaux libres nous sont utiles pour les raisons suivantes :

– le bon fonctionnement de nos cellules
– la protection contre certains virus
– la destruction de certaines cellules tumorales

Mais ces mêmes radicaux libres ont aussi des effets néfastes :

– ils réagissent rapidement dans la cellule et peuvent se fixer à une protéine qu’ils dénaturent
– notre système immunitaire reconnaît cette protéine comme étrangère et va la détruire : c’est une cause de toxicité cellulaire.
– si le radical libre se fixe sur un acide nucléique, il peut provoquer des phénomènes de cancérogenèse ou des phénomènes liés à l’inflammation.

Des armes contre les radicaux libres

Il est important de savoir que notre organisme est normalement bien équipé pour réguler la production et l’élimination des radicaux libres. Notre organisme utilise aussi des vitamines A, E et C – des antioxydants – pour se protéger. La vitamine C agit comme antioxydant à l’intérieur des cellules tandis que la vitamine E agit dans les membranes cellulaires.

Dans d’autres conditions (par exemple, une exposition prolongée au soleil, une exposition à des polluants ou lorsqu’on fume), on va produire davantage de radicaux libres. Et cette production exagérée va dépasser nos défenses naturelles, ce qui va entraîner des dérèglements d’organismes, des maladies, comme des cancers, et un vieillissement prématuré.

Les antioxydants sont des molécules colorées qui diminuent ou empêchent l’oxydation provoquée par les radicaux libres. On en retrouve d’importantes quantités dans les fruits et dans les légumes. Les plus connues sont les suivantes :

– le carotène (dans les carottes)
– le lycopène (dans les tomates)
– les vitamines A, E et C
– les tannins (dans le thé, le café et le cacao)
– les flavonoïdes (dans l’orange et l’abricot)
– les anthocyanes (dans le raisin et le bleuet)

Quelques légumes ayant une forte concentration d’antioxydants :

– l’asperge
– l’avocat
– l’artichaut
– le brocoli
– la betterave

Des suppléments d’antioxydants?

Que penser des publicités qui vendent des produits contenant des antioxydants ou les aliments dans lesquels on en ajoutés? En fait, il faut savoir que les arguments sont davantage d’ordre commercial que scientifique. Des études nutritionnelles ont démontré que les bienfaits de ces ajouts nutritionnels sont bien faibles sur la santé. Ces aliments sont tout à fait corrects, mais il ne faut pas y voir des remèdes à tous nos maux.

En conséquence, modérons nos attentes! La couleur et le goût des aliments vous feront accéder à la meilleure source naturelle d’antioxydants qui pourront éventuellement neutraliser un excès de radicaux libres et être très bénéfiques pour votre santé.