Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Le carnet des animateurs

L'immunothérapie sublinguale : du nouveau pour les personnes allergiques

Émission du 25 septembre 2014

Voir le segment

La saison de l’herbe à poux bat son plein. Et la seule manière de se débarrasser de ce problème, c’est la désensibilisation.

Jusqu’à tout récemment, la désensibilisation se pratiquait uniquement par voie sous-cutanée, avec des injections. Ce traitement était toutefois assez contraignant, du fait qu’il ne pouvait se pratiquer que sous supervision médicale. Les patients qui y avaient recours devaient donc se rendre très régulièrement en clinique ou à l’hôpital, et ce, sur une longue période de temps. Mais de nouveaux produits sont apparus sur le marché cette année et peuvent être administrés par voie orale.

Les avantages de cette nouvelle technique pour les patients :

– plus besoin de se présenter toutes les semaines à l’hôpital ou à la clinique pour chaque séance de désensibilisation;
– une fois que le premier comprimé a été consommé en présence d’un médecin, pour s’assurer qu’il n’entraîne aucun symptôme allergique grave, le patient peut prendre ses comprimés par lui-même.

Il faut toutefois savoir que ce traitement oral doit s’étaler sur une période assez longue pour obtenir une désensibilisation complète : 1 comprimé par jour pendant 6 mois par année, sur une période de 3 à 5 ans.

En principe, les premiers résultats se font tout de même sentir dès la première saison d’allergies.

Il est aussi intéressant de noter que ce traitement oral entraîne très peu d’effets secondaires. Une réaction allergique locale est possible au niveau de la bouche, tout comme des crampes abdominales et un peu de diarrhée, mais ces effets secondaires devraient normalement s’estomper assez rapidement.