Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

La question du public

Stevia, un édulcorant meilleur pour la santé?

Émission du 15 janvier 2015

Voir le segment

La question est devenue routinière pour Robin Glance, nutritionniste. Attirés par ce nouveau produit qui se présente comme un produit plus naturel, plusieurs de ses patients lui demandent si le stevia est une meilleure alternative que les autres édulcorants pour remplacer le sucre dans les aliments.

Pas si sûr, répond la nutritionniste, car ce n’est pas parce qu’un produit est dit « naturel » qu’il est forcément meilleur.

Un avis partagé par Ariel Fenster, professeur de chimie à l’Université McGill : « La raison pour laquelle le stevia est devenu de plus en populaire, c’est vraiment en raison de cette association avec le “naturel”, par rapport au synthétique, explique-t-il. Les édulcorants classiques, comme l’aspartame et la saccharine ce sont des édulcorants de synthèse. Et quand on parle de “synthèse” et de “chimique”, les gens s’inquiètent. » Pourtant, malgré toute la mauvaise presse qu’on a donnée aux édulcorants de synthèse, souligne-t-il, aucune étude ne démontre des raisons valables d’éviter ces édulcorants de synthèse.

Naturel, vous dites?

« Naturel, ça ne veut rien dire, poursuit Ariel Fenster. Il y a des produits naturels qui sont très toxiques. Par exemple, vous pouvez trouver du cyanure dans certains pépins de fruits. (…) Naturel ne veut pas nécessairement dire que c’est bon pour la santé. »

Et pour les patients diabétiques, le stevia représente-t-il une alternative intéressante? Oui, mais avec modération, répond Robin Glance : « Pour les clients diabétiques, oui le stevia semble être une bonne option, car ça n’augmente pas le taux de glycémie. Mais avec l’aspartame et le sucralose, on disait d’utiliser ces édulcorants avec modération. Alors pour nous, c’est la même histoire pour le stevia. »

L’une des particularités du stevia, c’est que son pouvoir sucrant est près de 200 fois plus élevé que le sucre et qu’il ne contient aucune calorie. Mais est-ce mieux pour la santé pour autant? Selon Ariel Fenster, on ne devrait pas voir les choses ainsi: « D’un point de vie de perte de poids, ça ne fait pas grande différence. L’explication qui est donnée, c’est que quand on prend quelque chose de sucré, notre cerveau s’attend à ce que ça donne des calories. Alors on va compenser en mangeant plus. Et plusieurs études ont démontré que remplacer le sucre par des édulcorants ne fait pas perdre de poids. »

Le principe à suivre est donc simple : plutôt que d’utiliser le stevia pour remplacer le sucre tout en continuant à manger aussi sucré, il vaut mieux d’essayer de remplacer les aliments sucrés par des aliments plus naturels qui ne sont pas sucrés.

Le mot de nos animateurs

Pour les compagnies alimentaires, le stevia représente un véritable pactole. Elles ont enfin accès un substitut naturel du sucre, qui serait meilleur pour la santé. C’est trop beau pour être vrai, et ce, pour deux principales raisons :

- un produit naturel n’est pas nécessairement meilleur pour la santé qu’un produit synthétique. À preuve, il y a de milliers de plantes toxiques dans la nature.

- des chercheurs israéliens viennent de publier une étude qui jette un pavé dans la mare des édulcorants. Selon ces chercheurs, ces produits augmentent le risque d’obésité et de diabète qu’on tente justement d’éviter en mangeant moins de sucre.

Pour en savoir plus

Artificial sweeteners induce glucose intolerance by altering the gut microbiota, Jotham Suez, Tal Korem, David Zeevi, Gili Zilberman-Schapira, Christoph A. Thaiss, Ori Maza, David Israeli, Niv Zmora, Shlomit Gilad, Adina Weinberger, Yael Kuperman, Alon Harmelin, Ilana Kolodkin-Gal, Hagit Shapiro, Zamir Halpern, Eran Segal & Eran Elinav, Nature, 9 octobre 2014