Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Le carnet des animateurs

Économie et santé : 1,4 milliard en soins pour les maladies liées au tabac

Émission du 22 janvier 2015

Voir le segment

Dans notre série sur l’argent et la santé, Georges Lévesque rencontre cette semaine le Dr Martin Juneau, cardiologue et directeur de la prévention à l’Institut de cardiologie de Montréal. Son message : nous dépensons des sommes faramineuses en soins curatifs, une fois que les gens sont malades, alors que l’investissement d’une fraction de ces sommes dans le domaine de la prévention permettrait de réaliser d’importantes économies.

Voici les grandes lignes de cette entrevue :

- 1,4 milliard : c’est la somme officiellement dépensée pour soigner les maladies liées au tabac au Québec. Mais selon le Dr Juneau, les coûts réels grimpent plutôt à une somme frisant 3 milliards.

- Les taxes sur le tabac ne génèrent annuellement que 900 millions, ce qui représente une bien faible somme des dépenses en santé liées aux maladies du tabac.

- La proportion des dépenses en santé publique qu’on consacre à la prévention frise le ridicule : la plupart des hôpitaux n’ont même pas d’infirmière attitrée à la lutte contre le tabac.

- Tous les 5 ans, la loi sur les produits du tabac doit être remise à jour. Ce que plusieurs revendiquent, c’est que les paquets de cigarettes soient emballés sans aucun signe distinctif et que l’ajout de saveurs soit interdit.

- La cigarette électronique : le Dr Juneau est l’un des rares médecins à s’être prononcé en sa faveur, car il importe avant tout que les patients fumeurs mettent fin à cette dépendance. Par son expérience clinique, le Dr Juneau soutient que le recours à la cigarette électronique permet de mettre fin au tabagisme chez 75 % des patients. De plus, des études soulignent que la cigarette électronique permet de gruger le marché de la cigarette tabagique – une autre nouvelle encourageante.

- Le Dr Juneau est toutefois d’accord avec le fait qu’il existe un vide juridique au niveau du contenu des cigarettes électroniques.

- De manière générale, la cigarette électronique représente tout de même un outil important de lutte contre le tabagisme, et permettrait certainement de réduire le fameux 1,4 milliard de dépenses en santé pour combattre les maladies liées au tabac.