Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Premiers soins

Comment soigner les coupures et les blessures?

Émission du 11 octobre 2007

Beaucoup de blessures mineures peuvent être prises en charge à la maison : les plaies, par exemple.

Quand on a une plaie, on a perdu l’intégrité de la peau et ça fait une ouverture. Le principe de base avec une plaie, c’est de nettoyer, favoriser la guérison et prévenir l’infection.

Nettoyer la plaie
Pour nettoyer une plaie, on utilise de l’eau savonneuse. Employez un savon doux et évitez les solutions antiseptiques, ou tout concentré à base d’iode ou de mercurochrome comme nos mères faisaient. Ce sont des solutions qui irritent les cellules qu’on veut soigner. Si des débris sont coincés dans la plaie, vous les enlevez avec une compresse propre ou simplement sous le robinet à grande eau.

Si la plaie saigne, vous contrôlez le saignement en apposant un pansement propre sur la plaie et en exerçant une pression directement. N’utilisez jamais de garrot.

Les types de plaies
Si vous avez une plaie rectiligne superficielle qui ne nécessite pas de suture, il existe sur le marché des diachylons de rapprochement qui peuvent s’avérer utile. Ils rapprochent les bords de la plaie. Ça peut hâter la guérison.

Si c’est une plaie ponctiforme - si vous avez marché sur un clou, par exemple - vous faites tremper la plaie dans l’eau savonneuse une quinzaine de minutes, vous appliquez un onguent antimicrobien puis un diachylon. Vérifiez bien ces plaies-là parce qu’elles ont tendance à s’infecter facilement. Vérifiez vos pansements tous les jours et assurez-vous qu’il n’y ait pas de signe d’infection.

Quand la plaie sèche et qu’il n’y a plus d’écoulement séreux, vous pouvez la laisser à l’air libre en la gardant propre. Assurez-vous que votre vaccin antitétanique est à jour. Si vous avez eu tous vos rappels, vous êtes couverts pour 10 ans. Sinon, allez dans une clinique ou au CLSC pour vous faire vacciner.

Si la plaie est profonde et nécessite des sutures, procédez rapidement, dans les 12 heures si possible.

Quand consulter
Il faut consulter quand une plaie saigne beaucoup, quand elle se situe au cou ou dans le visage, parce qu’elle est susceptible de laisser une cicatrice. Évidemment surveillez bien les signes d’infection, c'est-à-dire, la rougeur, la chaleur, l’enflure et les écoulements purulents jaunes verdâtres.