Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

La question du public

Fours à micro-ondes: dangereux ou pas?

Émission du 1er novembre 2007

«J’ai entendu dire que le four à micro-ondes  peut être dangereux pour la santé. Est-ce que c’est vrai?»
Pour répondre à la question, nous avons consulté Michel Plante, médecin-conseil et responsable de la santé du public à Hydro-Québec et Nathalie Jobin, nutritionniste et responsable du site Extenso

Questions à Michel Plante, médecin-conseil

Qu’est-ce qu’une micro-onde?
Une micro-onde, c’est une forme de lumière que l’oeil ne perçoit pas. C’est une onde proche des ondes radio et télévision qui nous entourent, proche aussi des ondes des téléphones sans fil et des cellulaires. La différence, c’est que dans un four à micro-ondes, la puissance de ces ondes-là est plus élevée afin de chauffer.

Comment fonctionnent les appareils à micro-ondes?
L’électricité de l’appareil est transformée pour produire des ondes qui ont une fréquence beaucoup plus élevée. Quand la porte du four est fermée, ces ondes sont diffusées partout à l’intérieur de l’enceinte. Les micro-ondes sont absorbées par la matière et la font vibrer, surtout les molécules d’eau qu’elle contient. C’est cette vibration qui crée un frottement et ce dernier crée de la chaleur.

Les micro-ondes sont-elles dangereuses?
Tous les types d’ondes sont dangereux. Ça dépend de la durée d’exposition et de l’intensité de l’onde. Un four à micro-ondes  fonctionne normalement à 1 000 watts. C’est chaud… et pourtant un peu moins que le four normal, qui requiert de 2 000 à 3 000 watts.

En ce qui concerne le four à micro-ondes, vous pouvez être exposé aux fuites. Une fuite d’un à deux watts est acceptable. Mais les fuites d’un four à micro-ondes sont minimes. Les mesures faites démontrent qu’elles sont dans la réalité dix fois moindre encore.

Est-ce que ces appareils rendent notre nourriture radioactive?
Pas du tout. Ces appareils chauffent la matière. Ils ne la changent pas chimiquement. Et aucune radioactivité n’est induite.

Pourquoi dit-on qu’il ne faut pas trop s’approcher de la porte pendant que le four à micro-ondes fonctionne?
C’est qu’on retrouve généralement les fameuses fuites en face ou autour de l’écran. Le treillis métallique devant l’écran n’empêche pas les fuites parfaitement. Alors, plus on s’éloigne du four, plus on s’assure d’être le moins exposé possible aux fuites, puisque celles-ci s’atténuent avec la distance.

Par contre, il y a des précautions à prendre, lorsqu’on chauffe au four à micro-ondes. Car les aliments peuvent être chauffés de façon très inégale. Il y a des molécules qui absorbent la chaleur plus que d’autres, par exemple le sucre. C’est pourquoi on recommande d’attendre 10 à 30 secondes avant de manger la nourriture.

Questions à Nathalie Jobin, nutritionniste

Nathalie Jobin, vous, vous êtes une adepte de la cuisson au four à micro-ondes. Pourquoi?
C’est une bonne méthode de cuisson, surtout pour les légumes. La cuisson dans une marguerite et celle au micro-ondes sont les méthodes qui permettent à la nourriture de conserver le plus d’éléments nutritifs. À condition qu’on utilise peu d’eau - par exemple, deux cuillères d’eau suffisent - et qu’on fasse cuire très brièvement. On couvre le tout pour permettre à la chaleur de rester à l’intérieur.

Cuire nos aliments au four à micro-ondes, est-ce dangereux?
Toute cuisson va dénaturer les molécules des éléments. Mais rien ne nous fait croire que la cuisson au micro-ondes crée de nouvelles molécules cancérigènes.

Quelles sont les bonnes pratiques à adopter en cuisson par micro-ondes?
C’est une question de contenant. Il faut laisser de côté les contenants de margarine, de crème glacée et de yogourt. Sous l’effet de la chaleur ainsi que des lipides ou des gras dans les aliments, certaines molécules de plastique du contenant risquent de se dégrader et d’être absorbées par la nourriture. Ces molécules pourraient être cancérigènes à long terme.

Il faut choisir des plats destinés à la cuisson au four à micro-ondes. Vous pouvez les reconnaître au sigle qu’ils portent à l’endos. De même, vous vous assurez que la pellicule plastique est destinée à cet usage et qu’elle ne touche pas l’aliment.

Et si on ne veut pas se préoccuper de toutes ces vérifications, la bonne vieille vaisselle demeure toujours l’idéal!

Ressources
Bulletin de Santé Canada «Votre santé et vous» sur les fours à micro-ondes et la salubrité des aliments