Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

De retour bientôt

Diffusion :
jeudi 20 h
Rediffusion :
lundi 23 h, mercredi 12 h 30
Durée :
60 minutes

Du 8 septembre 2014 au 27 mars 2015

Premiers soins

Comment soigner une entorse?

Émission du 22 novembre 2007

Si vous êtes fragile, sportif, ou que vous vivez avec des enfants ou des adolescents turbulents, vous constaterez que les entorses sont fréquentes. On s’en inflige souvent à la cheville, au genou, aux doigts ou dans le dos, les entorses cervicale, dorsale et lombaire, par exemple.

Une entorse est la déchirure d’un ligament d’une articulation. Les ligaments sont des tissus fibreux qui forment la capsule articulaire qui maintient ensemble les os d’une articulation.

Comment soulager une entorse?
Adoptez une position dans laquelle le membre est élevé. Ainsi, il y a moins de sang qui se rend dans la blessure, ce qui diminue l’enflure et la douleur.

Au cours des 48 premières heures, appliquez de la glace sur l’enflure, mais jamais directement. Enveloppez d’abord la glace avant de la poser sur la peau. Le froid a pour effet de rendre le sang visqueux et de contracter les vaisseaux sanguins. Ainsi, il diminue l’intensité de l’hématome.

Ensuite du repos! Si nécessaire, utilisez une béquille, une attelle ou une canne pour diminuer l’effort exigé par le membre.

Après les 48 premières heures, la glace n’est plus nécessaire. Optez pour la chaleur, laquelle redonne souplesse à l’articulation. À cause de son effet vasodilatateur, elle permet à l’hématome de se résorber plus rapidement.

Le Tylenol peut soulager la douleur, de même que l’Advil, qui diminue l’inflammation.

Les bandages élastiques ne sont pas d’une réelle utilité.

Quand consulter?



  • Si vous ne pouvez pas vous tenir debout pendant plus de dix secondes. Cela pourrait indiquer qu’il y a fracture


  • Si l’enflure est très importante. Vous pourriez avoir besoin d’une immobilisation pour maintenir la stabilité de l’articulation, ou même de traitements de physiothérapie


  • Si votre entorse est de modérée à sévère


  • Si votre entorse du genou présente de l’enflure. Il serait bon de consulter car le genou comporte des ligaments plus compliqués