Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

La question du public

Comprendre l'acouphène

Émission du 10 janvier 2008

«J’ai un acouphène et j’ai lu quelque part qu’on peut s’en débarrasser. Comment faire?»

Notre expert
Pierre Poirier, audiologiste, copropriétaire de la clinique privée Audio Conseil.

Est-ce possible de se débarrasser d’un acouphène?
On peut se débarrasser d’un acouphène dans de très rares cas. Dans la majorité des cas, l’acouphène est irréversible.

Qu’est-ce qu’un acouphène?
Un acouphène est une sensation auditive perçue en l’absence de sons extérieurs. Il est généré par le système neurologique et peut être perçu dans toutes les parties de la tête : dans une oreille ou les deux, à l’intérieur de la tête, en arrière de la tête, en avant de la tête, etc. La personne peut expérimenter ce son de façon plus ou moins continue, ou par intermittence. Le son peut changer de tonalité ou encore demeurer dans le même ton. Il peut aussi changer de volume. Toutes ces caractéristiques peuvent survenir dans la même journée, ou selon l’état de stress et la fatigue de la personne.

Quels types de son les gens peuvent-ils entendre?
Des gens peuvent entendre des sons à très basses fréquences, comme un bruit de moteur. D’autres expérimentent des bruits d’eau qui s’écoule dans des tuyaux, des bruits de cigale, de téléviseur hors d’ondes, de fil électrique sous tension. Ils sont très variables.

Est-ce dérangeant d’entendre un acouphène sur une base régulière?
Les deux tiers des personnes qui perçoivent un acouphène n’en sont pas incommodés. Un autre tiers des gens sont dérangés, parfois de façon minimale, parfois au point où leurs habitudes de vie peuvent être profondément affectées.

L’acouphène est un bruit réel généré par le corps. Il faut noter toutefois que la façon dont il nous affecte est grandement tributaire de facteurs psychologiques. L’attitude avec laquelle on considère l’apparition d’un tel son dans son quotidien, les émotions qu’on expérimente face à cette nouvelle compte pour beaucoup dans le degré de souffrance qu’on pourrait vivre à cause de l’acouphène. Si une personne redoute les effets de l’acouphène et qu’elle le perçoit comme un problème, le son peut prendre alors une importance énorme. Si la personne s’en préoccupe moins, soit parce que c’est courant dans sa famille ou qu’on lui explique la nature de l’acouphène, elle peut parvenir à en neutraliser l’impact et faire en sorte que l’acouphène devienne imperceptible.

Qu’est-ce qui cause un acouphène?
On répertorie environ 300 causes connues pour l’acouphène, allant de causes externes à des causes systémiques.

Certaines personnes vont développer un acouphène à la suite d’une exposition prolongée à un bruit trop intense, qui va en quelque sorte s’imprégner. Pour d’autres, un bouchon de cérumen ou encore un poil qui pousse vers l’intérieur de l’oreille ou qui frotte sur le tympan peut causer un acouphène. Il suffit d’enlever le bouchon ou le poil pour que l’acouphène cesse.

Certaines causes sont d’ordre systémique et affecte tout le système. On pense alors à des maladies comme le diabète, le cholestérol ou l’hypertension artérielle. Le cholestérol, par exemple, a un effet sur les vaisseaux sanguins. Il déséquilibre l’alimentation en oxygène des cellules du système auditif. Certaines de ces cellules vont mourir. Le système auditif va s’en trouver débalancé. Pour compenser, il risque de produire un son qui peut s’installer de façon permanente même si on a réglé le problème de santé qui en est responsable. Il s’agit alors d’un cas d’acouphène, mais ce ne sont pas toutes les personnes qui en seront affectées.

Faut-il consulter un professionnel de la santé, qu’on soit dérangé ou pas par un acouphène?
Il est important de consulter afin d’éliminer la probabilité de causes médicales. C’est pourquoi il faut d’abord consulter un médecin généraliste, qui va vérifier à l’aide d’un bilan de santé si la cause est systémique.

On pourrait éventuellement devoir consulter un dentiste, dans le cas où l’acouphène serait causé par un problème dentaire ou dans l’articulation temporo-mandibulaire.

En complément, il est nécessaire de passer une évaluation audiologique. 

Un psychologue peut également aider la personne à réduire ses craintes par rapport à l’acouphène et à diminuer l’impact de l’acouphène au quotidien.

D’autres approches comme l’acupuncture, la massothérapie et l’hypnose peuvent aussi contribuer à réduire le niveau de stress chez la personne souffrant d’acouphènes.

Que penser des cliniques qui prétendent faire disparaître les acouphènes?
Si un professionnel vous promet avec certitude de régler le problème, soyez circonspect. Une approche unique ne peut régler un problème pour lequel il existe plus de 300 causes. Si on vous affirme qu’il n’y a rien à faire et qu’il faut apprendre à vivre avec l’acouphène, allez voir quelqu’un d’autre.

Ressources
Regroupement québécois pour personnes avec acouphènes (RQPA)
www.rqpa.qc.ca

Audio Conseil
www.audioconseil.qc.ca