Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition
Diffusion :
jeudi 20 h
Rediffusion :
lundi 23 h, mercredi 11 h
Durée :
60 minutes

Du 8 septembre 2014 au 23 mars 2015

Premiers soins

Lipothymie, tomber dans les pommes sans raison

Émission du 10 janvier 2008

Si vous êtes témoin d’une brève perte de conscience chez un jeune adulte par ailleurs en excellente santé, il s’agit probablement d’un épisode de lipothymie. Un tel malaise est dû à un manque d’oxygène au cerveau très temporaire.

Les principales causes:

Parmi les causes de ce malaise, on retrouve:
- le maintien prolongé de la station debout
- un changement de position brusque, comme passer rapidement de la position couchée à la position debout
- une tension artérielle très basse
- la fatigue
- la faim
- une activité dans une atmosphère confinée, qui donne l’impression de manquer d’air
- la grossesse, où la lipthymie affecte jusqu’à 30% des femmes, parce qu’un volume sanguin important est dévié vers l’utérus

Les symptômes:

La personne en situation de lipothymie présente certains des symptômes suivants:
- pâleur
- transpiration abondante
- des nausées qui vont jusqu’à l’envie de vômir
- vision floue: la personne voit, par exemple, des étoiles ou des points noirs
- sensation d’avoir la tête vide
- angoisse: la personne sent venir l’épisode de lipothymie

Comment réagir lors d’un épisode de lipothymie?
Si, par chance, vous pouvez intervenir auprès de la personne en état de lipothymie avant que celle-ci ne perde connaissance, faites-la d’abord asseoir. Faites-lui placer la tête entre les genoux. Si nécessaire, gardez vos mains sur sa tête, afin de vous assurer que la personne conserve cette position pendant quelques minutes.  Ainsi, la gravité aidera son sang à circuler vers son cerveau.

Si la personne est incapable de garder la position assise, couchez-la par terre. Calez ses jambes sous des coussins. Cette manœuvre est efficace pour faciliter le retour du sang vers la tête.

Aérez la pièce. Assurez-vous que la personne ne soit comprimée d’aucune façon: desserrez sa ceinture, déboutonnez son col, etc. Surtout, rassurez-la et faites-lui conserver cette position pendant quinze minutes.

Quand consulter?
Il faudra consulter un médecin dans les cas suivants:

- si l’évanouissement dure plus d’une minute
- si ces épisodes se répètent fréquemment
- si un épisode se produit chez un enfant
- si on remarque des tremblements ou des convulsions lors de l’évanouissement
- évidemment, dans le cas où le malaise perdure, il faut appeler les secours. En attendant qu’ils arrivent, il faut positionner la personne couchée sur le côté. Cette position permet de dégager les voies respiratoires et l’empêche d’aspirer ses sécrétions.

Ressources
Lypothimie - Définition