Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Premiers soins

Comment soulager le torticolis?

Émission du 24 janvier 2008

Qu’est-ce qu’un torticolis?
On a tous déjà souffert à une occasion d’un torticolis plus ou moins invalidant. À l’origine, le mot torticolis voulait dire «cou bloqué». En fait, c’est une contracture occasionnelle et douloureuse des muscles du cou qui en limite grandement la mobilité.

Les muscles en cause sont les sterno-cléido-mastoïdiens et les trapèzes. C’est un malaise qui est rarement alarmant.

Comment le reconnaître?
Notre cou est souvent penché du côté atteint, notre tête tournée du côté opposé. La douleur s’étend souvent à l’épaule, au cuir chevelu et au visage. C’est une douleur qui apparaît brusquement, surtout le matin.

Quelles en sont les causes?
Parmi les causes les plus fréquentes, il y a le mauvais positionnement en regardant la télé ou encore au lit, pendant la nuit.

Ensuite, il y a les blessures sportives, comme une chute en ski ou un arrêt très brusque. Les efforts inhabituels des muscles concernés, au travail ou à l’entraînement, sont aussi responsables des torticolis.

Comment soulager la douleur?
Il faut d’abord reposer les muscles douloureux. Appliquez de la chaleur sous forme de bouillotte ou de crème chauffante ou utilisez un sac magique. Vous pouvez aussi mettre un foulard autour du cou pour le tenir au chaud!

On peut aussi faire un massage en étirant doucement les muscles qui sont spastiques.

Certains médicaments peuvent aussi vous aider, comme les analgésiques, les anti-inflammatoires et les relaxants musculaires.

Finalement, vous pourriez porter un collet cervical. Mais attention, il ne faut pas le garder plus longtemps que 48 heures. Il faut bouger la masse musculaire, ne pas l’immobiliser trop longtemps. De toute façon, l’effet prolongé du collet cervical ne sera pas efficace.

Quand consulter?
Si vos douleurs au cou sont accompagnées de maux de tête importants, de fièvre, de vertiges ou encore de nausées, consultez pour vous assurer de ne pas camoufler un problème plus grave.

Si votre torticolis devient chronique ou revient très fréquemment, il pourrait y avoir à l’origine un problème structural au niveau musculo-squelettique. Un traitement de physiothérapie peut alors être indiqué.