Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

De retour bientôt

Diffusion :
jeudi 20 h
Rediffusion :
lundi 23 h, mercredi 12 h 30
Durée :
60 minutes

Du 8 septembre 2014 au 27 mars 2015

Le carnet des animateurs

Avaler une gomme est dangereux pour la santé. Vrai ou faux?

Émission du 21 février 2008

Faux. La gomme à mâcher ne contient aucun ingrédient nocif. Et ce qui en reste une fois qu’elle n’a plus de saveur est éliminé tel quel, sans être digéré ou absorbé.

Sirops et médicaments contre la toux
On tous entendu parler récemment de ce rapport d’un coroner qui disait qu’un homme d’âge mûr, apparemment sans antécédents médicaux, est mort d’une surdose de sirop contre la toux.

Il semble étonnant d’apprendre le potentiel mortel de certains médicaments vendus sans ordonnance. Or, de telles tragédies ne seraient pas si rares, explique le docteur Georges Lévesque. On ne compte plus les décès liés aux surdoses de Tylenol et d’aspirine, qui continuent pourtant d’être accessibles en vente libre. Certains de ces décès sont plutôt attribuables à des suicides qu’à une surdose accidentelle, cependant.

Alors quels sont les ingrédients d’un sirop qui peuvent être si dangereux? Le premier problème, c’est que les gens les utilisent en ayant l’impression de n’ingérer qu’un seul agent actif. Sauf que la plupart des sirops peuvent en réunir trois différents, qui peuvent avoir des effets qui s’additionnent.

Que faut-il savoir avant d’en acheter? Il faut retenir qu’un sirop typique contient un antitussif, qui est un narcotique, potentiellement responsable de causer une dépression respiratoire. On y retrouve aussi souvent un décongestionnant, qui est un stimulant à risque de causer une arythmie cardiaque. Enfin, la présence d’un antihistaminique peut causer la somnolence et contribue aussi à stimuler le rythme cardiaque. En somme, le sirop peut être un mélange explosif!

Cela dit, on peut aussi facilement dépasser la dose recommandée. Ce produit, liquide et sucré, peut facilement paraître faussement inoffensif! Dans le cas des comprimés, la dose est plus claire, on sait qu’il faut en prendre un ou deux, pas plus.

De plus, certaines études récentes réalisées aux États-Unis comparaient les sirops antitussifs à rien de plus que des placebos, laissant donc entendre qu’ils sont inoffensifs. En même temps, on les dit mortels. Il est donc facile pour le consommateur d’être confus devant de telles informations contradictoires et de surconsommer ces sirops, croyant à tort qu’ils n’ont que peu d’effets.

Qu’en est-il exactement?

Il existe un consensus actuellement à l’effet que ces médicaments ne guérissent pas le rhume et n’en raccourcissent pas la durée. Au mieux, ils font diminuer certains des symptômes, pour nous faire sentir mieux. Quand on est malade et que l’on utilise ces médicaments, il faut donc respecter la posologie en tout temps.

La mise en garde s’applique aussi à tous les autres médicaments vendus avec ou sans ordonnance. Un dernier conseil : consultez un pharmacien avant d’acheter un produit contre la toux!