Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Le carnet des animateurs

Les téléphones portables sont dangereux dans les hôpitaux. Vrai ou faux?

Émission du 6 mars 2008

Faux. Il s’agit d’une pure légende urbaine. Plusieurs études l’ont confirmé : les téléphones portables ne créent aucune interférence avec l’équipement médical. C’est connu depuis longtemps dans les hôpitaux. Si on continue à les interdire, c’est surtout pour éviter de rajouter du bruit et de la confusion à l’ambiance déjà surchargée, surtout dans les salles d’urgence. En fait, l’interdiction est simplement une mesure de courtoisie.

Les enfants et les allergies alimentaires
Ces dernières années, on a remarqué une augmentation importante des allergies alimentaires chez les enfants. Seulement au Québec, on pense que jusqu’à 10 % des enfants pourraient en être atteints.

Évidemment, la situation inquiète les parents. Ils mettent beaucoup d’espoir dans la recherche pour trouver des moyens d’en venir à bout. Aux États-Unis, des spécialistes de milieux scientifiques assez réputés testent actuellement la désensibilisation orale. Dans cette méthode, on expose un enfant allergique à des petites doses du produit allergène, pour l’aider à développer une tolérance. Par exemple, on pourrait donner de petites quantités d’arachides aux enfants allergiques pour les désensibiliser.

Jusqu’ici, les résultats semblent significatifs. Dans le groupe d’enfants qui ont participé à l’étude, les allergies n’ont pas complètement disparu, mais on a observé une amélioration réelle du niveau de tolérance envers le produit allergène.

Il est encore trop tôt pour extrapoler les résultats d’une seule étude sur l’ensemble de la population. Aussi, certains soulignent que les allergies finissent pas disparaître d’elles-mêmes. Ces données risquent donc de fausser les résultats.

Il faut bien préciser que cette désensibilisation en est encore au stade expérimental. Aucun médecin au Québec ne la pratique. L’administration des aliments allergènes aux enfants se déroule sous haute supervision médicale. Il serait extrêmement risqué pour la vie de l’enfant de tenter de faire soi-même à la maison une telle expérience.

Ressources
Société canadienne de pédiatrie - Fiche d'information sur les allergies alimentaires

Doctissimo - Les allergies alimentaires de l'enfant