Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Premiers soins

La base de la réanimation cardio-respiratoire (RCR)

Émission du 13 mars 2008

Les techniques de base de la réanimation cardio-respiratoire constituent une série de manoeuvres qui visent à réacheminer du sang oxygéné au cerveau et aux organes vitaux. On les applique principalement dans le but de maintenir en vie la victime d’un arrêt cardiaque. La crise survient lorsque le cœur cesse de battre régulièrement et ne peut plus pomper le sang dans l’organisme.

Symptômes
Les signes d’une crise cardio-respiratoire sont sans équivoque. La victime ne respire plus et son pouls a cessé de battre. Contrairement à ce que l’on s’imagine, ce ne sont pas toutes les victimes qui ressentent une violente douleur à la poitrine. Par contre, les personnes qui en sont victimes finissent toutes par perdre conscience.

Traitement
Quand survient une crise cardio-respiratoire, il faut immédiatement appeler du secours. En attendant, vous pouvez intervenir en appliquant le principe ABC.

La première étape est celle de la lettre A pour Airways, signifiant les voies respiratoires. Il faut s’assurer de les libérer rapidement. Comment faire? On dépose une main sur le front de la victime tout en appuyant deux doigts sous le menton. On tend l’oreille pour entendre sa respiration. Si la personne respire toujours, il faut arrêter l’intervention et attendre les secours. En l’absence de respiration, par contre, il faut continuer les manoeuvres.

La deuxième étape est l’étape B pour Breathing, signifiant respiration. Il faut insuffler deux fois dans la bouche de la victime tout en lui pinçant les narines. On peut aussi utiliser un Pocket Mask, un petit masque vendu dans les pharmacies pour éviter de coller votre bouche directement sur celle de la victime.

La dernière étape correspond à la lettre C pour Circulation. Il faut rétablir la circulation sanguine pour lui permettre de s’oxygéner. Pour ce faire, on dépose le talon de notre main au milieu du sternum. Il faut garder les bras bien tendus pour déprimer le sternum de l’adulte de 2 pouces, en laissant le temps au thorax de reprendre sa forme entre chaque compression. Il faut respecter un rythme d’environ 30 compressions pour deux insufflations (bouche-à-bouche). Cette intervention doit être faite rapidement, soit en moins de cinq à huit minutes, pour écarter le risque que la victime ne subisse des séquelles neurologiques permanentes. Répétez les manœuvres de RCR pour maintenir l’activité cardiaque jusqu’à l’arrivée des secours.

Ressources
Passeport Santé – Réanimation cardiorespiratoire

Fondation des maladies du cœur du Québec

Croix Rouge – Secourisme et RCR en milieu de travail