Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Le carnet des animateurs

Faire craquer ses articulations peut causer des rhumatismes. Vrai ou faux?

Émission du 13 mars 2008

FAUX. Le craquement ne vient ni du cartilage ni des os. Les articulations baignent dans la synovie, un liquide qui assure leur lubrification. Dans ce liquide se trouve du gaz, comme dans tous les liquides du corps. Quand on diminue la pression sur les articulations, en tirant dessus par exemple, des bulles de gaz se forment subitement et produisent ces craquements caractéristiques.

Labyrinthite

On connaît tous quelqu’un qui a déjà souffert de labyrinthite. C’est une maladie assez mystérieuse. Elle provoque des vertiges désagréables.

D’un point de vue médical, il faut d’abord préciser que le terme «vertige» désigne un symptôme bien précis. Les gens sentent que la pièce tourne autour d’eux-mêmes. Très souvent, le problème trouve sa cause dans le labyrinthe, un centre de l’équilibre situé dans l’oreille interne, plus particulièrement dans l’os temporal.

Une labyrinthite est une infection aiguë très violente, due à un virus, et qui survient souvent après un rhume. Les personnes malades ont la nausée, des vomissements, des difficultés à se tenir debout. Il leur est vraiment recommandé de rester au lit.

Comme pour la grippe et le rhume, il n’existe aucun traitement capable de guérir la labyrinthite. Le Gravol est utilisé principalement pour soulager les symptômes liés à la nausée et aux vomissements. Il faut laisser le temps faire le reste.

Habituellement, ce type de labyrinthite franche, aiguë et violente ne survient qu’une seule fois. D’autres problèmes peuvent toutefois affecter le labyrinthe et entraîner des problèmes récurrents.

Certains vertiges ne sont pas nécessairement causés par une labyrinthite, mais ils sont plutôt des indicateurs de problèmes rares du système nerveux central. Si vous souffrez de symptômes semblables et vous vous inquiétez, n’hésitez pas à consulter un médecin. Avec une histoire de cas et un examen physique, il aura une idée très rapide de la gravité de votre situation.