Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Le carnet des animateurs

Le jeûne purifie l’organisme. Vrai ou faux?

Émission du 20 mars 2008

Faux. Selon un article publié sur le site Internet de la clinique Mayo, aux États-Unis, les bienfaits du jeûne pour la santé n’ont jamais été démontrés sérieusement. Les partisans du jeûne prétendent que certains aliments consommés régulièrement comme le lait, la viande, le sucre ou le café contiendraient des toxines à éliminer. Pourtant, il n’existe aucune preuve scientifique à l’appui de cette affirmation. Ils nous disent également que les symptômes ressentis durant le jeûne sont le résultat de l’élimination de ces toxines. Alors qu’en fait, il s’agit tout simplement d’une réaction normale d’un organisme en manque de carburant!

Prébiotiques et probiotiques, que faut-il savoir?

Alors que tout le monde commençait à s’habituer à voir les probiotiques s’ajouter dans plusieurs produits, comme dans le lait, le yogourt, les jus et les céréales, les prébiotiques ont maintenant fait leur apparition. Quelle est la différence entre les probiotiques et les prébiotiques?

Les probiotiques sont des souches de bactéries qui traversent l’estomac et le petit intestin et vont se loger dans le colon. Une fois dans le colon, elles prolifèrent et se multiplient, avec pour effet de rétablir une flore intestinale déjà perturbée, ou d’empêcher certaines bactéries potentiellement nocives de s’y installer.

Les probiotiques sont reconnus pour aider certaines formes de diahrrées causées par des virus ou des antibiotiques. Ils peuvent aussi agir préventivement contre certaines bactéries, notamment le C difficile.

Les prébiotiques, quant à eux, sont des sucres ou des glucides. Ils ne sont ni absorbés ni digérés par l’organisme. Ils vont aussi se retrouver dans le colon pour servir de nourriture aux probiotiques, en les aidant notamment à se multiplier.

Certains aliments en contiennent naturellement, comme les oignons, les artichauts et les pêches. De plus en plus, on les ajoute à certains produis commerciaux, surtout le pain et le lait, de même que dans certains comprimés vendus en pharmacie.

Devrait-on consommer des suppléments de prébiotiques? Actuellement, l’absence de preuves scientifiques ne nous permet pas d’encourager les gens à prendre des prébiotiques de façon régulière. Cela dit, la présence de nombreux suppléments sur le marché ne devrait pas nous faire oublier que c’est d’abord une alimentation saine, qui devrait comprendre de vrais aliments, frais et variés, et consommés en quantités raisonnables, qui peut nous garder en santé.

Ressources
Clinique Mayo – Les effets du jeûne sur l’organisme