Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Le carnet des animateurs

Écouter de la musique classique rend plus intelligent. Vrai ou faux?

Émission du 27 mars 2008

Faux. On fait allusion ici à l’effet Mozart, un mythe tellement répandu qu’on en a entendu parler dans la presse d’au moins 30 pays. Pourtant, rien dans la littérature scientifique ne permet de lier l’écoute de la musique classique au développement intellectuel. Pas plus ni moins que d’écouter du jazz, du rock ou du hip-hop.

Allergies et intolérances au lait – Quoi savoir

Plusieurs personnes croient à tort être allergiques à un aliment, alors qu’elles en sont plutôt intolérantes. Ces deux notions sont très différentes et méritent certaines précisions.

Différencier l’allergie de l’intolérance
L’allergie est une réaction de type immunitaire. Autrement dit, l’organisme essaie de se défendre contre une substance étrangère qui, chez la plupart des gens, ne cause aucune réaction. Pour une personne allergique, une petite quantité d’un aliment provoque une réaction inappropriée par l’organisme. Celle-ci sera immédiate, très rapide et, dans les cas graves, peut s’avérer mortelle. Parmi les aliments les plus allergènes, on trouve les noix, les arachides, les crustacés, les œufs et le lait.

Contrairement à l’allergie, l’intolérance alimentaire n’affecte pas le système immunitaire. Les problèmes sont plutôt de nature digestive. L’intolérance se présente par les difficultés du système digestif à assimiler certains aliments, même s’ils sont consommés en quantité normale. Les intolérances alimentaires les plus courantes sont surtout causées par le lactose ou les produits laitiers, le gluten ou le blé, à l’origine des maladies coeliaques. Cette dernière est une maladie chronique qui empêche l’absorption des nutriments, des vitamines et des minéraux par l’intestin. Alors que certaines personnes développent plutôt ce qu’on appelle une sensibilité alimentaire. Dans leurs cas, elles ont de la difficulté à digérer certains aliments comme les oignons, le brocoli et le café, par exemple.

Symptômes
On confond souvent les symptômes liés aux intolérances et aux allergies. De façon générale, les symptômes des allergies sont beaucoup plus variés. Ils forment des problèmes cutanés comme des rougeurs, des plaques et des démangeaisons, des problèmes respiratoires semblables à ceux d’une crise d’asthme, des problèmes digestifs comme la diarrhée et des vomissements. Dans certains cas, les gens tombent en état de choc ou sont victimes d’arythmie cardiaque pouvant même entraîner la mort.

Dans le cas des intolérances, les réactions sont directement reliées à la digestion comme des crampes, des ballonnements, des gaz et la diarrhée, par exemple.

Conseils
Dans le cas des allergies, on doit absolument éviter la consommation de l’aliment en question. Pour les intolérances, il faut faire la même chose, à l’exception du lactose. Des suppléments de lactase sont disponibles en pharmacie et aident la digestion du lait et des produits laitiers, sans les inconvénients habituels.