Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

La question du public

Oeufs blancs, oeufs bruns ou oeufs oméga-3?

Émission du 11 septembre 2008

Bruns, blancs, bio, oméga-3, oméga-pro… Il y a de plus en plus de variété d’œufs sur le marché. Lesquels sont meilleurs pour la santé?
Experte invitée : Isabelle Huot

Qu’on se le dise : tous les œufs sont nutritifs! Mais certains offrent une «valeur ajoutée».

Oméga-3 : En consommant deux œufs de ce type, on va chercher 800 mg d’oméga-3, soit 50 % de l’apport quotidien recommandé pour les femmes (1100 mg) et 75 % pour les hommes (1600 mg). Ces œufs sont donc intéressants pour ceux qui consomment peu d’autres sources d’oméga-3 (comme les poissons gras et les graines de lin). Une alternative encore plus économique : les graines de lin moulues, qu’on ajoute simplement à son bol de céréale le matin (1 c. à thé, 15 ml).

Oméga pro : L’alimentation de la poule pondeuse est composée de graines de lin, comme dans le cas des œufs oméga-3. Mais en plus, de luzerne, qui a une forte teneur en lutéine. Ce puissant antioxydant aide à prévenir la cataracte et la dégénérescence maculaire (baisse de l’acuité visuelle avec l’âge). Ces œufs sont aussi riches en vitamine B12.

Biologiques : Les poules pondeuses vivent en liberté et sont nourries de graines biologiques (aucune farine animale ou de poisson). Jusqu’à maintenant, les recherches n’ont pas démontré leur supériorité nutritive. Les œufs dits «naturels» sont comparables aux œufs biologiques, mais sans certification.

Liquides : Un produit intéressant pour ceux qui présentent un taux de cholestérol élevé. Le cholestérol de l’œuf est concentré dans le jaune. Cherchez la mention «que des blancs d’œufs». De plus, ils sont moins caloriques que les œufs conventionnels.

Bruns : Un mythe qui a la vie dure! Non, les œufs bruns ne sont pas meilleurs pour la santé que les œufs blancs. Ils sont tout simplement pondus par une autre race de poule. Seule différence : une coquille un peu plus épaisse.

Un oeuf par jour pour (presque) tous!

La science a beaucoup évolué depuis l’époque où on disait qu’il ne fallait pas manger plus de 3 œufs par semaine sous peine de développer du cholestérol. On sait aujourd’hui que les gras saturés et trans jouent un rôle beaucoup plus important que le cholestérol alimentaire dans l’hypercholestérolémie. Les personnes à risque (antécédents familiaux) doivent cependant limiter leur consommation à 3 jaunes d’œufs par semaine.

Bébé peut-il manger des œufs?
Comme l’œuf est un allergène fréquent, on recommande d’attendre jusqu’à l’âge de 9 mois avant de donner du jaune d’œuf; 12 mois, pour le blanc. S’il y a des allergies dans la famille, patienter jusqu’à 18 mois.

Œufs crus : à proscrire
Ils peuvent être contaminés pour la salmonelle. Pour une recette de lait de poule, choisissez plutôt les œufs liquides, qui sont pasteurisés.

L’œuf : une référence!
La qualité de protéine de l’œuf est telle qu’on s’en sert comme référence en nutrition. De plus, il contient une foule de nutriments bons pour la santé : vitamine A, B, E, fer, zinc, etc. Et contrairement à la croyance populaire, il n’est pas «engraissant» : l’œuf conventionnel contient 70 calories; l’œuf liquide, de 30 à 40, selon les marques.