Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Premiers soins

Comment soigner la cystite?

Émission du 2 octobre 2008

On l’appelait autrefois la maladie de la jeune mariée. La cystite, mieux connue sous le nom d’infection urinaire, est très fréquente chez les femmes de tous les âges.

Les symptômes
On la reconnaît par une douleur au bas ventre, une fréquente – et urgente! - envie d’uriner et un changement de couleur de l’urine. L’urine devient souvent trouble à cause de la présence de globules blancs. Elle peut aussi être un peu plus foncée si elle contient quelques gouttes de sang et est nauséabonde. La cystite provoque également des brûlures lors de la miction.

Qu’est-ce que c’est?
La cystite est une infection de la muqueuse vésicale (de la vessie) et urétrale (de l’urètre, le canal de sortie de la vessie). Elle est causée par les colibacilles, des bactéries que l’on retrouve naturellement dans les selles.

Elle est beaucoup plus fréquente chez la femme en raison de la faible longueur de son urètre (3 cm contre 20 cm chez l’homme) et de la proximité du méat urinaire (orifice externe de l’urètre) avec l’anus. Les microbes des selles y pénètrent plus facilement que chez l’homme.

Que faire?
Pour traiter l’infection, il est presque toujours nécessaire de prendre des antibiotiques.

Chez certaines personnes, les récidives sont fréquentes. Il faut quand même consulter et traiter la cystite. Les bactéries pourraient migrer vers les reins et provoquer une infection secondaire.

Petits gestes pour l’éviter :
Pour prévenir la cystite, une bonne hygiène et différentes habitudes de vie s’avèrent efficaces :
• Boire beaucoup : deux litres de liquide chaque jour
• Uriner fréquemment : toutes les deux heures et après les relations sexuelles
• Privilégier la douche au bain
• Éviter les huiles parfumées
• Choisir un savon doux pour la toilette
• Porter des sous-vêtements en coton
• Éduquer les petites filles à s’essuyer de l’avant vers l’arrière, afin d’éviter la contamination bactérienne
Consommer régulièrement du jus de canneberge (études à l’appui). Certains composés présents dans le jus de canneberge empêchent les bactéries d’adhérer à la muqueuse de la vessie et de provoquer une infection.

Consultez immédiatement le médecin si vous avez de la fièvre, des frissons, du sang ou du pus dans l’urine, des douleurs au dos ou sous les côtes, ou encore des nausées et des vomissements. N’hésitez pas non plus à revoir votre médecin si vous ne constatez aucune amélioration dans les 24 à 36 heures suivant le début du traitement.

Cystite interstitielle : ne pas confondre
Contrairement à l’infection urinaire commune, ce type de cystite n’est pas causé par des bactéries et ne répond donc pas aux antibiotiques. C’est une inflammation chronique de la paroi vésicale (de la vessie) plus difficile à diagnostiquer et à guérir.