Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

La question du public

Boissons énergisantes. Dangereux ou non?

Émission du 9 octobre 2008

Expert invité : Jean-Louis Brazier, pharmacologue

Red Bull, Guru, Rockstar, etc. Les boissons énergisantes sont de plus en plus populaires auprès des jeunes. Mais leur composition inquiète moins notre expert que l’usage qu’on en fait. La surconsommation de ce genre de boissons est à proscrire.

Dans la bouteille
Ces boissons contiennent essentiellement de la caféine, dissimulée sous plusieurs formes, et de la taurine, un acide aminé qui augmente les effets de la caféine.

Les étiquettes des bouteilles énergisantes ne fournissent pas l’information nécessaire pour connaître la quantité de caféine réellement ingérée. Il faut savoir que la caféine est un excitant du système nerveux central. Elle est présente dans le café, le thé mais aussi dans le maté, le cola et le guarana. Cette plante brésilienne contient même de quatre à six fois plus de caféine que le café!

Plusieurs boissons énergisantes contiennent des extraits de guarana ou de thé. Qui dit extrait, dit produit concentré. Et comme les teneurs ne sont pas indiquées, il peut y avoir beaucoup plus de caféine que l’on pense!

1, 2, 3 : attention!
Une Red Bull contient 80 mg de caféine; une tasse de café, entre 80 et 120 mg. Boire trois Red Bull équivaut donc à avaler 3 cafés.

Et encore ne faut-il pas oublier de calculer la consommation quotidienne totale. Par exemple, si je prends un bol de café le matin, trois tasses dans la journée, une Guru avec les amis en soirée et un comprimé d’acétaminophène (certains contiennent de la caféine) pour soulager ma congestion, j’aurai consommé l’équivalent de 7 tasses de café! Or, 700 mg de caféine, c’est près du double de ce que notre corps peut tolérer! L’adulte en bonne santé ne devrait pas consommer plus de 4 tasses de café par jour (450 mg). Quant aux ados (12-17 ans), la limite est de 1 tasse par jour (ou 2,5 mg par kg de poids).

Les risques et périls
La surconsommation de caféine peut avoir des conséquences importantes, et même dramatiques, sur notre organisme :
- perte de sommeil, irritabilité, anxiété, maux de tête (système nerveux central);
- augmentation de la pression artérielle, accélération de la fréquence cardiaque, risques d’arythmie (système cardiovasculaire);
- surproduction d’acides, d’où l’apparition de brûlures d’estomac et de dérangements gastro-intestinaux (système digestif);
- production importante d’urine provoquant la perte d’eau (déshydratation) et de minéraux (sodium, potassium, etc.) (système rénal).

Les jeunes, plus vulnérables
Les effets de la caféine sur l’organisme dépendent de sa concentration dans le sang.
Si on boit une tasse de café (100 mg de caféine) et qu’on pèse 100 kg, la concentration de caféine dans le sang sera de 2 mg, ce qui n’entraînera à peu près pas de réaction dans l’organisme. Par contre, chez un ado qui pèse 50 kg, la concentration de caféine dans le sang grimpera à 4 mg, une concentration suffisante pour générer une grande activité dans l’organisme.

Des boissons de plus en plus puissantes
Selon un sondage américain, un adolescent sur trois consomme des boissons énergisantes tous les jours. Et elles sont de plus en plus puissantes! Aux États-Unis, la mode est à la I love blow, une boisson qui contient trois fois plus de caféine que celles qui sont vendues ici. Et le fabricant a déposé une demande pour la distribuer au Canada!

La caféine ne fait pas toujours bon mélange
Certains médicaments agissent sur la concentration de la caféine dans le sang. La pilule contraceptive, par exemple, ralentit l’élimination de la caféine par l’organisme. Les effets de la caféine seront donc amplifiés et prolongés.

Combiner boisson énergisante et alcool est un cocktail risqué parce que les deux substances agissent de façon diamétralement opposée. La caféine est un excitant du système nerveux central tandis que l’alcool est un dépresseur du système nerveux central. La boisson énergisante va dissimuler les effets de l’alcool. Il faudra donc consommer plus d’alcool pour en ressentir les effets. Inutile de dire qu’on augmente alors les risques de surconsommer de l’alcool!

Boissons énergisantes vs boissons énergétiques
Les boissons énergisantes contiennent de la caféine et stimulent le système nerveux central. Les boissons énergétiques, de type Gatorade, procurent plutôt de l’énergie à ceux qui font du sport ou du travail physique.

La pratique d’une activité intense «brûle» du glucose et, à travers le processus de sudation, provoque la perte de minéraux. Pour refaire le plein, il faut donc consommer une boisson qui contient du glucose et des minéraux, ce qui n’est pas le cas des boissons énergisantes. De plus, comme elles sont diurétiques (augmentent la production d’urine), elles ont plutôt tendance à déshydrater et donc à encourager la perte de minéraux.

Les boissons énergétiques contiennent du glucose, ainsi que de l’eau et des sels minéraux (sodium et potassium).

Mini-lexique
Taurine : acide aminé synthétisé par l’organisme.
Guarana (Paullinia cupana) : Plante contenant le plus haut taux de caféine au monde que l’on trouve au Brésil et au Venezuela.