Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Le carnet des animateurs

Le point sur le vaccin contre le VPH

Émission du 16 octobre 2008

VRAI OU FAUX
Les carottes peuvent rendre la peau orangée.
Vrai. Une très grande consommation de carottes peut rendre la peau orangée, comme on le voit parfois chez les bébés gavés de purée par une maman ou un papa un peu trop enthousiaste.

Le coupable? Le bêtacarotène, un pigment présent en grande quantité dans les carottes. Mais n’ayez crainte, il n’y aucun danger d’intoxication. Il suffit de s’abstenir de carottes pendant quelques jours pour retrouver un teint… de pêche.

 Le point sur le vaccin contre le VPH

Devrait-on faire vacciner nos petites filles, dès la quatrième année, contre le virus du papillome humain, comme on le recommande maintenant? Pourquoi la controverse entourant ce nouveau vaccin?

Le VPH est un virus très commun, à l’origine d’infections transmises sexuellement. Dans la grande majorité des cas, elles sont bénignes et peuvent même passer totalement inaperçues. Dans certains cas, le VPH peut causer des condylomes (verrues génitales) et dans de très rares cas, un cancer du col de l’utérus.

Au Québec, on compte 300 nouveaux cas de cancer du col à chaque année, et quelques 80 décès. Il faut savoir que ces décès pourraient être facilement évités par un test de dépistage («Pap test»), annuel ou aux deux ans, comme le veut le protocole actuel.

Le vaccin contre le VPH représente une dépense annuelle de 12 à 15 millions de dollars par année au Québec, une somme importante par rapport au faible nombre de cas de cancer du col et de décès qui y sont liés (et qui sont évitables). Le vaccin contre le VPH est très cher par rapport à d’autres vaccins comme celui contre la polio, qui sauve des vies pour quelques dollars.

Qui plus est, les femmes vaccinées devront tout de même continuer à passer le test de dépistage parce que le vaccin ne protège pas contre toutes les sources qui causent le cancer du col.

Sécuritaire, ce vaccin? Oui, aucun décès n’a été rapporté, contrairement à ce qui a été dit. Mais nécessaire? Peut-être pas. Quelle que soit votre décision, ne négligez pas le «Pap test».

Ressources
http://www.ajc.com/living/content/living/food/fit/092905.html