Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

La question du public

La graine de lin est-elle si vertueuse?

Émission du 6 novembre 2008

Experte invitée : Stéphanie Côté, nutritionniste

Thé vert, soya, curcuma… la liste des présumés aliments miracles ne cesse de s’allonger. Depuis quelques années, on vante aussi les bienfaits des graines de lin. Une téléspectatrice demande s’il est vrai que cet aliment peur aider à prévenir le cancer et les maladies cardiovasculaires.

Pourquoi les graines de lin sont-elles si populaires?
La croyance populaire veut que les graines de lin aient un effet protecteur sur le système cardiovasculaire. On leur attribue également des vertus pour la santé des femmes en ménopause, comme la diminution des bouffées de chaleur et de la perte osseuse (ostéoporose). Les graines de lin pourraient aussi aider, dit-on, à prévenir le cancer du sein.

Aucun de ces bienfaits n’a cependant été démontré scientifiquement; les conclusions des recherches effectuées jusqu’à maintenant se sont révélées peu convaincantes; dans d’autres cas, les études ont porté sur des échantillons trop petits pour qu’on puisse en généraliser les résultats.

Une exception toutefois : la consommation des graines de lin 30 jours avant une ablation chirurgicale de tumeurs mammaires pourrait aider à ralentir la progression du cancer chez certaines femmes.

Que contiennent les graines de lin?
Elles contiennent des acides gras oméga-3 et des phytoœstrogènes. Les acides gras oméga-3 sont aussi présents dans les poissons gras, comme le saumon et le hareng. Quant aux phytoœstrogènes, on les retrouve en grande quantité dans le soya. Ces deux nutriments ont des bienfaits bien démontrés sur la santé, et c’est donc par association d’idées qu’on en est venu à penser que les graines de lin pouvaient offrir ces mêmes avantages. Mais ce n’est pas aussi simple : bien qu’il s’agisse des mêmes nutriments, ils ne proviennent pas de la même source, ce qui peut influencer les effets qu’ils peuvent avoir sur l’organisme.
Les poissons gras demeurent une source d’oméga-3 plus intéressante que les graines de lin.

Une source de bons gras
Les graines de lin ont un pouvoir antioxydant, c.-a-d., qui contribue à réduire les dommages causés par les radicaux libres dans l’organisme.

Comme elles sont une source d’oméga-3, les graines de lin peuvent aussi s’avérer une option intéressante pour rééquilibrer l’apport en différents types de gras. L’alimentation nord-américaine est beaucoup trop riche en gras oméga-6, qu’on retrouve notamment dans les huiles de maïs et de soya. L’idée est donc de remplacer des sources d’oméga-6 par des sources d’oméga-3.

Vive les fibres!
Les graines de lin sont aussi une source de fibres alimentaires : 2 g par c. à soupe. Les fibres sont excellentes pour la santé; elles favorisent, notamment, le bon fonctionnement du système intestinal.

Les bienfaits des graines de lin sont reconnus pour la prévention et le traitement de la constipation. Pour traiter la constipation, consommer quotidiennement de 5 à 10 g de graines de lin, soit l’équivalent d’une cuillère à soupe (entières ou moulues).

Les graines de lin sont aussi recommandées pour d’autres problèmes intestinaux, comme le syndrome de l’intestin irritable et les diverticulites.

Et pour le cœur?
Comme les bienfaits des graines de lin sur le système cardiovasculaire ne sont pas démontrés, il s’avère bien difficile de recommander un «dosage» précis! Dans les études qui ont évalué les effets de la consommation de graines de lin sur le taux de cholestérol, on a utilisé des quantités quotidiennes variant entre 15 et 50 grammes (2 à 5 c. à soupe de graines moulues).

En usage externe, les cataplasmes de graines de lin pourraient aider à réduire les inflammations cutanées.

Dans les céréales ou la salade?
On ajoute des graines de lin, entières ou moulues, aux mélanges à muffins, biscuits, barres tendres, aux yogourts, ou encore aux céréales du matin. On peut aussi en mettre une petite quantité dans différentes préparations de légumes ou de viande, comme les pains de viande et les galettes de hamburger.

Un peu d’huile de lin – une source d’oméga 3, mais pas de fibres – peut être versée sur les légumes ou ajoutée à une vinaigrette.

À l’épicerie
Pains, barres tendres, céréales… De nombreux produits de boulangerie affichent fièrement un contenu en graines de lin. L’industrie a flairé la bonne affaire! Mais là comme ailleurs, il faut se rappeler que bien des vertus des graines de lin restent à démontrer…

Ressources
Passeport Santé - Lin (huile ou graines)