Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

La question du public

La créatine pour augmenter sa masse musculaire. Dangereux?

Émission du 15 janvier 2009

Mon adolescent prend de la créatine pour augmenter sa masse musculaire, est-ce dangereux?
Alvaro Pacheco, Montréal

Expert invité : Jean-Louise Brazier, pharmacologue

Inutiles, les suppléments de créatine?
Prendre de la créatine n’est pas dangereux, mais n’augmente pas non plus la masse musculaire. Les suppléments de créatine font simplement «gonfler les muscles» en provoquant une rétention d’eau.

Une molécule naturelle
La créatine est une molécule naturellement présente dans les muscles, y compris le cœur. Le corps la fabrique et la tire en partie de certains aliments comme les viandes et le poisson. Elle agit un peu comme une pile qui se charge et se décharge à mesure; on la fabrique pour aussitôt l’utiliser. On ne peut donc pas stocker de créatine.

De l’énergie… à court terme
La créatine, qu’elle soit d’origine naturelle ou synthétique, fournit de l’énergie aux fibres musculaires responsables des mouvements rapides, comme le sprint. Mais elle n’agit pas sur les fibres dites «lentes» qui permettent l’endurance à l’effort. Ces dernières dépendent plutôt du glucose.

Des effets secondaires?
Aucun risque grave n’est associé à la prise de créatine. Les recherches indiquent que les grands consommateurs peuvent avoir des nausées, des troubles digestifs et des crampes musculaires. Aucune étude n’a cependant évalué les effets à long terme d’une grande consommation de créatine. La prudence reste donc de mise, tout particulièrement chez les personnes ayant une santé rénale fragile.

La créatine n’est pas un stéroïde!
La créatine se distingue d’autres types de suppléments, comme les protéines de petit lait (lactosérum) et les stéroïdes anabolisants. Ces derniers augmentent bel et bien la masse musculaire, mais peuvent provoquer de graves effets secondaires.

La loi, c’est la loi
Les suppléments de créatine sont considérés comme un produit de santé naturel et sont donc soumis à une réglementation sévère de Santé Canada. Ils doivent afficher un numéro d’identification (DIN) et se conformer à un certain standard de qualité… ce qui ne veut pas dire qu’ils soient utiles pour autant!