Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Premiers soins

Le syndrome prémenstruel

Émission du 5 mars 2009

On fait souvent des blagues autour du syndrome prémenstruel, le fameux SPM. Mais celles qui en souffrent savant que ses effets ne sont pas toujours très drôles... Voici les conseils de notre infirmière Nicole Meloche.

On dénombre plus de 150 manifestations du SPM! Ces symptômes affectent la qualité de vie et limitent les activités normales. Les plus fréquents sont le gain de poids - certaines femmes prendront jusqu’à huit livre! -, des ballonnements et des douleurs abdominales, un gonflement et une sensibilité des seins, des maux de tête, de l’insomnie, de la fatigue, une enflure de certaines membres, etc. Côté moral, on note une irritabilité accrue, de la colère, voire de l’anxiété, une baisse de l’attention et de la concentration… et des fringales!

Comment savoir?
Tout simplement en juxtaposant la liste de nos symptômes à notre cycle menstruel. Le SPM est fréquent, mais très variables en intensité d’une femme à l’autre. Il est causé par les variations hormonales, la rétention d’eau pendant cette période particulière. Le stress amplifie les symptômes.

Vive les glucides!
Une alimentation riche en glucides – céréales, pâtes, fruits, etc. – peut aider à soulager les manifestations du SPM, de même qu’une réduction de la consommation de sel, d’alcool et de stimulants comme le café.

L’activité physique est particulièrement bénéfique pendant cette période : trois séances d’exercices aérobiques de 20 minutes, trois fois par semaine sont recommandées. Et gardez un moment pour la relaxation et la détente.

La prise d’un anti-inflammatoire non-stéroïdien ou d’une multivitamine avec minéraux peut aussi aider.

Consultez si :
- vous constatez une altération majeure de votre humeur
- votre état dégénère au point de devoir vous absenter du travail
- vous avec des conflits répétés avec votre entourage (la majorité des délits commis par des femmes se produisent pendant cette période du mois!