Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Le carnet des animateurs

Le Spice, un substitut au cannabis ?

Émission du 22 octobre 2009

Si vous trouvez dans les affaires de votre ado un petit sachet d’herbes suspect et qu’il vous répond, en guise d’explication, que c’est de l’encens… méfiez-vous! Il peut s’agir de Spice, un mélange d’herbes qui procurent les mêmes effets que la marijuana… et qui est pourtant en vente libre!

Plusieurs variétés de Spice et d’autres produits semblables circulent actuellement sur le marché; certaines des plantes utilisées dans ces mélanges ont un effet psychotrope, c’est-à-dire qu’elles agissent sur le cerveau. Le mélange a peut-être toutes les apparences d’une inoffensive tisane, mais il présente bien d’autres propriétés!

Que retrouve-t-on dans ces cocktails de plantes? En principe, ils ne devraient pas contenir de cannabis. Mais des tests effectués par Santé Canada ont révélé que certains de ces produits contenaient du THC synthétique, l’ingrédient actif de la marijuana. Le terme synthétique signifie qu’il a été fabriqué en laboratoire. Qu’il soit d’origine naturelle ou synthétique, le THC est une substance illégale. Santé Canada est donc en train de retirer du marché les produits qui en contiennent.

Cependant, la plupart des mélanges ne contiennent pas de THC et continueront donc, du moins pendant un certain temps, d’être vendus sur le marché comme des «encens». Ces plantes ne sont pas «illégales», mais elles n’en sont pas pour autant sécuritaires, qu’elles soient fumées ou brûlées comme un encens.

Certains de ces mélanges contiennent même des poisons violents, comme de l’amanite tue-mouches, un champignon toxique. On ne connaît pas non plus tous les effets des plantes sur l’organisme, et encore moins lorsqu’elles sont combinées les unes aux autres. Et aucun contrôle de la qualité n’est effectué sur ces plantes, ni sur ces mélanges.

Sur les emballages, on indique souvent : Tenir hors de portée des enfants.
Une mise en garde plutôt paradoxale parce que tout le marketing entourant le produit semble viser les ados. Mojo, Fire Ice, Pulse, des noms qui évoquent un esprit cool... Mais une clientèle plus âgée – policiers, militaires, avocats, et même pilotes d’avion – consommerait également ces produits. L’effet serait semblable à celui du cannabis, mais sans le risque associé à la consommation d’une substance illégale. Les tests de dépistage de drogues se concentrent généralement sur le dépistage de drogues courantes, comme le cannabis et la cocaïne.

Mais à 75 $ le petit sachet de 3 grammes, le moins qu’on puisse dire, c’est que ça commence à faire cher pour de l’encens!