Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Premiers soins

Dans quel cas appliquer du chaud ou du froid ?

Émission du 11 février 2010

Faut-il appliquer du chaud ou du froid quand on a mal? Un sempiternel débat, que notre infirmière, Bernadette, tranche une fois pour toutes !

Le froid

Le froid réduit l’inflammation, les spasmes musculaires, et donc la douleur.

Par exemple, en cas de :
- foulures, fractures et blessures;
- coups à la tête ou ecchymoses (bleus);
- brûlures légères et piqûres d’insecte.

Appliquez sans attendre un sac de glace ou un sac de légumes surgelés enveloppé dans une serviette mouillée sur la région affectée. Le plus tôt, le mieux. L’inflammation se développe rapidement.
Durée : 20 minutes. On répète toutes les deux ou trois heures jusqu’au soulagement complet, pendant 7 à 10 jours pour les douleurs importantes.

Le chaud

La chaleur soulage plutôt les douleurs de type chronique, en relaxant les muscles et en assouplissant les articulations.

Par exemple, en cas de :
- maux de ventre, dont les crampes menstruelles;
- tensions et douleurs au dos et au cou;
- crampes et raideurs musculaires.

Appliquez un sac magique ou une serviette repassée pendant environ 20 minutes. Ou prenez une douche ou un bain chaud. Le soulagement ne dure que le temps de l’application.

Bains contrastes

En cas d’enflure persistante dans les extrémités (mains, pieds, chevilles), on recommande les bains contrastes. On trempe le membre atteint dans un seau d’eau chaude (pas bouillante) pendant quatre minutes, puis dans un seau d’eau froide avec de la glace pendant 2 minutes. On alterne pendant 20 minutes.
Les personnes ayant un problème sévère de circulation, comme l’hypertension artérielle ou une tumeur, doivent éviter ce traitement.

Chaud ou froid ? En cas de doute, privilégiez la glace.