Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Premiers soins

Ventre : dis-moi où ça fait mal, je te dirai pourquoi

Émission du 23 septembre 2010

À quel endroit ça fait mal ?

Le ventre étant une véritable usine à digestion et à plusieurs autres fonctions physiologiques, il est normal d’avoir mal au ventre de temps en temps. La plupart du temps, ce n’est pas bien grave. Mais en apprenant à bien identifier l’endroit douloureux, il est plus facile de trouver la cause du problème.

Le ventre renferme plusieurs organes : le foie, la rate, l’utérus, la prostate, la vessie. En visualisant une horloge dont les aiguilles se trouvent près du nombril.

12 h – Mal à l’estomac ? Brûlures ? Peut-être avez-vous pris un repas trop copieux ?
14 h – Point sur le côté ? Il peut s’agir d’une crampe musculaire.
15 h – C’est le côlon. Avez-vous eu des selles difficiles ou liquides ? Vous souffrez peut-être de constipation ou de diarrhée.
18 h – Directement sous le nombril ? L’utérus : vous êtes peut-être sur le point d’avoir vos règles ou vous êtes peut-être enceinte. Si ce mal s’accompagne de brûlements lors de la miction urinaire, c’est peut-être la vessie qui est en cause et vous avez possiblement une infection urinaire.
20h – Une douleur insupportable du côté droit ? Si vous appuyez fortement, puis relâchez et que cette douleur augmente considérablement, il y a de fortes chances que vous souffriez d’une appendicite.
22 h – C’est le foie. Peut-être avez-vous des nausées et une envie de vomir ? Vous souffrez peut-être d’une lithiase biliaire, communément appelée une pierre au foie.

Et si vous avez mal à différents endroits du ventre, tous organes confondus, il est fort possible que ce malaise soit lié au stress et que votre corps vous envoie un signe de prendre soin de vous.

Consultez un médecin dans les conditions suivantes :

– si votre mal vous limite dans vos mouvements et vos activités, ou vous empêche de marcher
– si vous avez du sang dans vos selles
– si vous urinez fréquemment et qu’à peine quelques gouttes apparaissent
– si votre mal de ventre s’accompagne de fièvre

En l’absence de ces signes plus inquiétants, vous pouvez soigner votre mal de ventre avec une bouillotte, une tisane, un bain chaud, ou encore un antidouleur comme Tylenol ou Advil. En ajoutant à ce traitement une séance de relaxation, vous serez certainement remis sur pied dès demain !