Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Premiers soins

Attention à l'herbe à puce !

Émission du 7 octobre 2010

Si le lendemain d’une promenade en forêt, votre peau est rouge et vous démange furieusement, vous avez peut-être été en contact avec l’herbe à puce.

Environ 85 % de la population est allergique à l’herbe à puce. Et cette allergie est souvent synonyme d’une autre hypersensibilité : la pelure de mangue.

Les symptômes de l’herbe à puce :

– une douloureuse inflammation de la peau qu’on appelle «dermatite», qui survient 24 à 48 heures après le contact.
– la peau est rouge et enflée
– des cloques peuvent apparaître

La substance toxique responsable de l’inflammation est l’urushiol : c’est une huile qui adhère facilement aux vêtements, aux outils et aux animaux de compagnie.

Comment reconnaître l’herbe à puce ?

– on retrouve l’herbe à puce sous deux formes : en buissons ou grimpante
– chaque feuille compte trois folioles et celle du centre est la plus longue
– en septembre, des petits fruits apparaissent : ils ressemblent à des petits pois couleur crème

Que faire pour se débarrasser des plants d’herbe à puce ?

– arracher les plants avec des gants en vinyle
– ne pas les brûler
– ne pas les composter

Que faire en cas de contact ?

– laver la peau exposée avec de l’eau froide et du savon
– laver plusieurs fois à l’eau savonneuse tous les vêtements et objets qui ont été en contact avec l’herbe à puce
– ne pas oublier les animaux de compagnie
– pour calmer les démangeaisons, appliquer des compresses d’eau froide ou imbibées de bicarbonate de soude
– des bains à l’avoine peuvent aussi aider à apaiser les démangeaisons
– appliquer ensuite de la calamine
– consulter un médecin en cas de symptômes sévères ou étendus, ou s’ils sont accompagnés de fièvre. Il pourra prescrire, au besoin, de la cortisone ou un antibiotique

Et pour se prémunir contre le contact avec l’herbe à puce lors des excursions en forêt, la meilleure prévention possible demeure de ne pas sortir des sentiers de randonnée.

Bonne randonnée !