Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Le carnet des animateurs

L'importance du suivi après un test médical

Émission du 14 octobre 2010

Une tragique histoire a récemment fait les manchettes de l’actualité. Une femme qui est allée consulter son médecin en raison de saignements vaginaux importants a découvert une nouvelle dramatique. Son pap test qu’elle avait passé l’année précédente s’était avéré positif, mais son médecin n’avait tout simplement pas fait le suivi nécessaire pour l’en informer. Conséquence de ce laxisme : le cancer du col de l’utérus dont elle souffrait avait progressé et il était maintenant trop tard pour la sauver. La dame est décédée récemment.

Comment de telles situations sont-elles possibles ?

George nous explique que même si les erreurs humaines sont malheureusement possibles – et qui demeurent isolées, espérons-le –, il n’en demeure pas moins que la chaîne de transmission des informations médicales est tout de même assez complexe.

Par exemple, comme urgentologue, il prescrit lui-même régulièrement des tests à l’urgence dont il reçoit les résultats généralement la journée même. Si les tests sont réalisés à l’externe, les résultats lui sont transmis par la secrétaire du département. Il doit donc quotidiennement gérer quantité de résultats qui lui sont remis chaque jour, et qui proviennent de différents départements et à différents moments. Il s’agit donc d’un processus compliqué qui demande beaucoup de gestion.

Mais quelle est l’obligation du médecin relativement à la transmission de l’information au patient ?

Selon le Code de déontologie du Collège des médecins, un médecin a l’obligation d’effectuer le suivi requis par les résultats des tests qu’il a demandés. Cette règle implique que si un test requiert une action médicale, le médecin est tenu de faire le suivi, mais si les résultats sont négatifs, le médecin n’est pas nécessairement obligé de faire le suivi auprès du patient. C’est pourquoi, dans la réalité, il n’est pas rare que le résultat d’un test négatif soit rapidement classé et oublié.

Peut-on appeler directement un médecin pour obtenir un résultat ?

Oui, en théorie, mais dans la réalité, rejoindre un médecin peut s’avérer une mission presque impossible, surtout s’il travaille dans un hôpital.

Par contre, pour les médecins qui font passer des tests délicats tels que le dépistage du sida ou d’un cancer, on est tout de même en droit de s’attendre à ce qu’il se donne la peine de rappeler son patient pour lui annoncer les résultats, même s’ils sont négatifs.