Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Le carnet des animateurs

Coeur et calcium, une combinaison à éviter ?

Émission du 21 octobre 2010

Cet été, une nouvelle médicale a créé une véritable commotion chez les gens qui prennent des suppléments de calcium. Selon une étude néo-zélandaise, publiée dans le British Medical Journal, les suppléments de calcium pourraient augmenter les risques d’infarctus. Puisque de nombreuses femmes ont recours aux suppléments de calcium pour prévenir l’ostéoporose, cette étude a suscité de nombreuses réactions.

L’étude

Le chercheur principal, Mark Bolland, et son équipe, a analysé 11 grandes études totalisant presque 12 000 personnes prenant soit un supplément de calcium sans vitamine D d’au moins 500 mg par jour soit un placebo en guise de traitement pour contrôler l’ostéoporose.

Les résultats montrent un risque accru de l’incidence d’infarctus du myocarde de l’ordre d’environ 30 % chez les utilisateurs de calcium sous forme de suppléments.

Y a-t-il lieu de s’inquiéter ?

Pas vraiment, puisque selon les spécialistes il y aurait dans l’étude beaucoup de gens avec une déficience en vitamine D, réputée augmenter le risque cardiovasculaire. Il faut donc attendre d’avoir de meilleures preuves avant de prendre des décisions définitives quant au calcium sous forme de supplément et ne pas angoisser pour rien ou rejeter tout supplément de calcium.

Du calcium, oui, mais avec de la vitamine D !

Les chercheurs de l’étude Bolland ne peuvent pas se prononcer sur les suppléments de calcium comprenant de la vitamine D. Pourtant la vitamine D jumelée à du calcium est la nouvelle pierre angulaire de la prévention et du traitement de l’ostéoporose. La preuve est faite qu’avec de la vitamine D, c’est une combinaison gagnante en prévention de l’ostéoporose, mais également en guise de traitement complémentaire dans les cas d’ostéoporose confirmés.

Selon une étude publiée par l’organisme américain Women Health Initiative, la consommation de suppléments de vitamine D et de calcium ne représenterait aucun risque pour la santé.

Prendre ou ne pas prendre des suppléments de calcium ?

Faire une recommandation pour tout le monde est impossible. Être un homme ou une femme, manger beaucoup ou peu de calcium, faire du sport ou non, être à risque ou non d’ostéoporose, avoir la maladie ou pas, tout cela influe sur les besoins en calcium. C’est au médecin de décider ce qui convient.

Mais, d’une manière générale, il est toujours préférable de marcher un peu tous les jours et de prendre son calcium de source alimentaire plutôt que de miser sur des suppléments.
Quant aux personnes âgées aux prises avec l’ostéoporose, il semblerait que les médicaments spécifiques contre cette maladie sont plus efficaces que les suppléments de calcium.