Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Premiers soins

Douleurs de croissance

Émission du 4 novembre 2010

Votre enfant se réveille la nuit en pleurant et en se frottant les jambes? Il souffre peut-être de douleurs de croissance.

De quoi s’agit-il ?

Les douleurs de croissance affectent 50 % des enfants, tout spécialement ceux qui grandissent rapidement et au cours des périodes d’âge suivantes :

– chez les enfants de 3 à 5 ans
– chez les jeunes de 8 à 12 ans

La cause principale des douleurs de croissance est le manque de souplesse musculaire. En effet, comme les muscles sont attachés aux os, une poussée de croissance entraîne un étirement du muscle et le point d’insertion du muscle subit alors une traction douloureuse. Les douleurs de croissance ne sont donc pas dues à des douleurs aux os en tant que telles, mais à l’étirement du muscle.

Les enfants qui pratiquent des activités physiques avec sauts, comme le basketball et la gymnastique, sont plus sujets aux douleurs de croissance, car chaque saut provoque une contraction rapide du muscle, ce qui augmente la douleur.

Les principaux sites de douleurs :

– les mollets
– l’arrière des genoux
– les cuisses

L’intensité de la douleur :

– très variable d’un enfant à l’autre
– certains seront peu incommodés alors que d’autres n’arrivent pas à se rendormir

Que faire pour soulager la douleur ?

– masser l’enfant là où il a mal
– appliquer de la chaleur
– enseigner à l’enfant des exercices d’étirement à pratiquer avant d’aller au lit
– inculquer à l’enfant l’habitude de s’étirer avant et après chaque séance d’activité physique, surtout lors des poussées de croissance
– en cas de douleur très intense, donner à l’enfant de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène. Mais ne jamais donner d’aspirine aux enfants.
– en cas d’apparition de rougeur, de la chaleur ou de l’œdème apparaît sur le site de la douleur, ou si l’enfant a mal à la suite d’une blessure ou d’une chute : consulter un médecin.