Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Le carnet des animateurs

Les bienfaits des piments forts

Émission du 18 novembre 2010

Contrairement à la croyance populaire, les piments forts ne sont pas nuisibles pour la santé et ne causent pas de brûlures ou des ulcères d’estomac.

Au contraire, des études démontrent que la consommation de piments forts permettrait d’augmenter la sécrétion de mucus protecteur par l’estomac. Les piments permettraient notamment de protéger contre les effets d’autres substances comme l’alcool et les anti-inflammatoires, par exemple.

Des vertus médicinales

En application locale, une crème à base de capsaïcine, l’ingrédient actif du piment fort (celui qui pique la langue), pourrait notamment servir à soulager certaines douleurs, comme celles causées par le zona ou l’arthrite.

Certaines études soutiennent aussi que la capsaïcine contenue dans le piment fort pourrait aider à accélérer le métabolisme et à perdre davantage de calories. Par contre, il est loin d’être démontré que cet effet marginal peut contribuer à la perte de poids.

Un petit inconvénient

Si ça ne brûle pas l’estomac, il est toutefois vrai que le piment fort brûle la bouche. C’est la capsaïcine qui en est responsable. Et comme cette molécule n’est pas soluble dans l’eau, il ne sert à rien de se précipiter sur un verre d’eau ou autre chose à boire pour apaiser cette sensation de brûlure. La capsaïcine est toutefois soluble dans un corps gras et c’est pourquoi le lait, le yogourt, le beurre sont plus apaisants que l’eau.

Et le saviez-vous ? Contrairement à la croyance populaire, le piment fort n’est pas originaire d’Asie, mais d’Amérique. Importé en Espagne par Christophe-Colomb, le piment se serait ensuite frayé un chemin jusque dans les plats de plusieurs pays.