Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Premiers soins

Comment avoir de belles cicatrices ?

Émission du 6 janvier 2011

Vos cicatrices vous gênent ? Voici les conseils de notre infirmière Bernadette.

Qu’est-ce qu’une cicatrice ?

La cicatrisation est un processus naturel qui fait partie de la guérison. Le tissu cicatriciel n’a pas la même apparence que le tissu qu’il remplace : il est moins élastique et plus sensible au soleil.

Quelques trucs pour atténuer l’apparence des cicatrices

Pour les cicatrices avec points de suture, après une chirurgie :

— Assurez-vous de laver la peau avec de l’eau et du savon pour éviter que la gale laisse des traces.
— Appliquez un onguent antibiotique pour garder la plaie humide.
— Il est possible que l’infirmière applique des bandes de rapprochement sur votre cicatrice avant votre sortie de l’hôpital : ces bandes permettent de bien refermer la peau et de favoriser une bonne cicatrisation. De tels pansements sont disponibles en pharmacie et peuvent être utilisés à la maison pendant une période de 2 à 3 semaines suivant la chirurgie
— Un massage quotidien empêche le tissu cicatriciel de coller au derme et permet à la peau de conserver sa souplesse.
— Après une chirurgie, le massage permet aussi d’éviter la formation d’adhérences entre les sites où il y a eu incision et les organes internes.
— La vitamine E ou le gel d’aloès vera sont recommandés pour l’exécution de ces massages ; ces deux produits aident la peau dans son processus de régénération.

Pour les vieilles cicatrices :

Pour les vieilles cicatrices, comme celles laissées par la varicelle ou l’acné, il n’est jamais trop tard pour agir :

— Une application d’huile d’argan, d’origine marocaine, peut aider à régénérer la peau.
— Il faut éviter d’exposer la cicatrice au soleil, en la protégeant d’un vêtement ou avec de la crème solaire.

Quand consulter ?

— Si vous constatez l’apparition de chaleur, rougeur ou enflure autour de la plaie, il est important de consulter un médecin.
— Si la douleur persiste après six mois, il est aussi recommandé d’en parler avec votre médecin.
— Si votre cicatrice provoque l’apparition de « bourgeons », soit un amas de tissus cicatriciels, il est possible que le médecin recommande l’utilisation de bâtons de nitrates d’argent ou des injections de corticostéroïdes pour aplanir la peau.
— Ultime recours : la chirurgie esthétique, qui permet d’atténuer l’apparition de cicatrices gênantes.