Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Premiers soins

Anémie : vie sans fer, vie d'enfer !

Émission du 17 mars 2011

Si vous êtes toujours fatigué et que vous avez le teint plus pâle qu’à l’habitude, vous souffrez peut-être d’anémie ferriprive.

Les causes et les symptômes de l’anémie ferriprive

Les causes possibles :

– une maladie
– une perte importante de sang, une hémorragie
– une carence en fer dans l’alimentation

Si l’anémie s’est introduite graduellement, il est possible que vous n’en ressentiez pas les symptômes.

Autrement, les symptômes suivants sont à surveiller :

– fatigue
– teint pâle
– maux de tête
– pouls accéléré
– manque de concentration
– perte d’énergie en général

Que faire?

Si vous pensez souffrir d’anémie, consultez votre médecin pour qu’il confirme le diagnostic par des tests sanguins.

L’anémie est plus courante qu’on le croit. Elle touche 20 % des femmes, 50 % des femmes enceintes, et 3 % des hommes. Les personnes atteintes de la maladie de Crohn ou de la maladie céliaque sont aussi plus vulnérables, car il s’agit de maladies qui entraînent une malabsorption du fer. Les personnes qui consomment des antiacides doivent elles aussi être vigilantes, car ces produits nuisent à l’absorption du fer.

La prévention

La meilleure façon de prévenir l’anémie ferriprive est de manger régulièrement des aliments riches en fer.

Fer de source animale (plus facilement assimilable) :

– foie
– rôti de bœuf
– sardines

Fer de source végétale :

– mélasse
– fruits séchés
– légumineuses
– noix

Il est reconnu que la vitamine C facilite l’absorption du fer.
C’est pourquoi on recommande aux personnes végétariennes de manger une source de vitamine C (comme du poivron rouge, du brocoli ou du jus d’orange) en même temps que leur repas.

À l’opposé, un excès de calcium peut nuire à l’absorption du fer. C’est pourquoi les enfants entre 1 et 3 ans ne devraient pas boire plus de 600 ml de lait par jour.

Le thé et le café nuisent eux aussi à l’absorption du fer. Il est préférable d’attendre une heure après les repas avant de consommer ces boissons chaudes.

Les traitements

Les traitements contre l’anémie ferriprive, comme la prise de sulfate ferreux, doivent se faire sous la surveillance d’un médecin, car un excès de fer peut entraîner des problèmes de santé comme la constipation.

Assurez-vous aussi de conserver vos comprimés de fer hors de la portée des enfants : l’empoisonnement au fer est l’une des principales causes de décès accidentels chez les enfants.

Pour les hommes et les aînés

Chez les hommes et les personnes âgées, l’alimentation n’est que très exceptionnellement la cause de l’apparition d’une anémie ferriprive. Celle-ci doit donc être investiguée à fond pour éliminer une perte de sang via le tube digestif qui pourrait être due, entre autres, à un cancer.