Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Premiers soins

L'anxiété chez les enfants

Émission du 19 janvier 2012

L’anxiété est un sentiment de peur ou d’inquiétude excessive par rapport à la réalité. Elle peut apparaître chez les très jeunes enfants et les suivre toute leur vie si on n’intervient pas. Il est donc important d’en reconnaître les symptômes si quelque chose ne va pas.

Les symptômes

– Les petites peurs d’enfants ne sont pas des signes d’anxiété. C’est normal d’avoir peur des monstres sous le lit ou de pleurer en arrivant à la garderie. L’anxiété est un problème plus grave.
– Vers l’âge de 3 ans, l’enfant anxieux est constamment accroché à son parent et peut avoir des difficultés à dormir seul. Plusieurs font des cauchemars d’abandon ou démontrent des inquiétudes excessives.

Les enfants à risque

– Environ 10 % des enfants souffrent d’anxiété. C’est la même proportion que chez les adultes.
– Les enfants plus à risque de souffrir d’anxiété ont un tempérament inhibé. Ils sont plus timides et plus en retrait que les autres. Ils ont également plus de difficultés à s’adapter aux changements et pleurent plus que les autres enfants.
– L’anxiété peut être causée par des événements stressants ou traumatisants.

Quand s’inquiéter?

– Lorsque l’anxiété empêche l’enfant de faire ses activités et que vous avez l’impression que le problème devient trop lourd pour la famille, il est important de consulter un professionnel de la santé.
– Seuls un médecin ou un psychologue peuvent diagnostiquer un trouble anxieux.

Quelques trucs

– Les enfants anxieux ont besoin qu’on leur répète la routine de la journée.
– Soyez à l’écoute de leurs inquiétudes et donnez-leur un maximum d’informations (comme regarder sous le lit avec lui pour lui montrer qu’il n’y a pas de monstre qui s’y cache).
– Les enfants anxieux ont souvent un discours intérieur qui leur fait imaginer les pires scénarios. Il est important de les aider à désamorcer ces scénarios en leur faisant prendre conscience qu’ils ont très peu de chances de se concrétiser.