Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Travailler c’est trop dur!

La santé en milieu hospitalier

Émission du 16 février 2012

Dans les hôpitaux, certains lieux de travail représentent des risques importants de contamination pour les employés. C’est le cas dans les laboratoires et à la morgue.

Au laboratoire

Parmi les différents risques que rencontrent les professionnels qui travaillent au laboratoire en milieu hospitalier, le danger de se piquer avec une aiguille infectée est bien réel. C’est pourquoi il est important de toujours déposer les aiguilles dans une boîte spéciale afin de les jeter de façon sécuritaire.

Les membres du personnel hospitalier risquent aussi de contracter une maladie infectieuse. C’est la raison pour laquelle, lorsque des menaces de maladies plus inquiétantes sont présentes – comme lors de la crise de la grippe H1N1 –, que les patients susceptibles d’être infectés sont mis à l’écart pour diminuer les risques de contamination. Et le personnel doit porter un masque, des lunettes et des gants lorsqu’il est en contact avec ces patients.

À la morgue

Les employés qui travaillent à la morgue doivent eux aussi être particulièrement vigilants. D’autant plus qu’ils ne savent pas si les corps sur lesquels ils pratiquent des autopsies étaient infectés par des pathogènes qui pourraient les contaminer à leur tour. Ils doivent porter une attention aux manipulations qu’ils exécutent avec des outils très coupants, comme des ciseaux ou des couteaux. C’est pourquoi ils doivent porter de solides vêtements de protection. Ils doivent même porter des masques pour se protéger contre des maladies plus volatiles, comme la tuberculose.

Et pour éviter que l’air de la salle d’autopsie se surcharge de micro-organismes néfastes pour la santé humaine, l’air est ventilé et changé complètement sept fois par heure. Les travailleurs peuvent donc se sentir bien en sécurité, malgré le fait qu’ils manipulent des cadavres tout au long de la journée.