Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Le carnet des animateurs

Quand les téléphones intelligents débarquent dans les hôpitaux

Émission du 9 février 2012

Un article paru récemment dans le New York Times risque de donner des frissons à des gens qui auront à subir bientôt une opération. On racontait, entre autres, l’histoire d’un neurochirurgien qui pendant une opération faisait des appels personnels sur son téléphone portable, ainsi que celui d’une infirmière qui magasinait des billets d’avion sur son téléphone intelligent pendant une chirurgie. Rien de rassurant pour les patients! Mais qu’en est-il vraiment de l’utilisation de ces outils technologiques par le personnel médical?

Les aspects positifs

Il est clair que l’avènement de l’informatique a transformé la pratique médicale et il sera impossible de revenir en arrière. On n’a qu’à penser à l’accès rapide aux banques de données, aux études, aux signes vitaux, aux radiographies et aux résultats de laboratoire : l’informatique a permis de réelles percées.

Les téléphones intelligents permettent, quant à eux, aux médecins de vérifier certaines informations rapidement, par exemple si un médicament qu’ils s’apprêtent à prescrire est compatible avec d’autres. Ils permettent également de prendre des photos pour des fins d’enseignement ainsi que de présenter certaines informations aux patients, sous forme de tableau ou dessin.

L’envers de la médaille

Le problème, c’est que les médecins ou autres membres du personnel médical utilisent parfois ces appareils pour des fins plus personnelles que professionnelles. Pour un patient qui attend sa consultation depuis longtemps, et ne voit son médecin que pour quelques minutes, il peut être frustrant de constater que le médecin en question est distrait par des courriels ou des appels reçus sur son téléphone portable.

Les infirmières ne seraient pas non plus très heureuses de cette percée des téléphones intelligents dans le monde médical. Car lorsqu’elles contactent un médecin, elles aiment bien lui parler en personne ou de vive voix plutôt que de recevoir un simple texto.

Interdiction de cellulaires à l’hôpital?

Si l’utilisation des téléphones cellulaires est interdite aux patients et aux visiteurs dans les hôpitaux, ce n’est pas parce qu’ils risquent d’interférer avec les appareils médicaux comme on l’a longtemps cru. C’est davantage une question de civisme et de respect pour autrui.