Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Histoire de cas

Valérie McDonald : «Un chien MIRA pour faire baisser l'anxiété de la famille.»

Émission du 15 mars 2012

Tout le monde connaît maintenant la fondation Mira qui fournit des chiens-guides aux personnes non voyantes et aux personnes à mobilité réduite (handicapés physiques et personnes atteintes de déficiences diverses). Mais ce que peu de gens savent, c’est que cette même fondation offre maintenant des chiens aux familles d’enfants atteints d’un trouble envahissant du développement – qu’on appelle les enfants TED.
Nous avons rencontré une famille qui a adopté un de ces chiens, Foot, pour accompagner la petite Cassandra McDonald-Pelletier aujourd’hui âgée de 10 ans. Bien plus qu’un compagnon, Foot est devenu pour Cassandra un allié pour l’aider à s’ouvrir au monde.

Un nouvel ami pour Cassandra

Avant l’arrivée de Foot, Cassandra était fort peu intéressée par le monde extérieur. Ni ses frères, ni ses amis ne l’intéressaient – une manifestation typique du trouble envahissant du développement. Mais depuis qu’elle est la maîtresse attitrée du chien Foot, Cassandra apprend peu à peu à partager avec un autre être.

Cassandra est également d’un naturel très anxieux. Sa mère, Valérie McDonald explique que sa fille a besoin de beaucoup de repères pour fonctionner au quotidien, pour savoir à quelle étape de la journée elle est rendue, par exemple. Depuis que Foot est entré dans la famille, Valérie McDonald a constaté que le niveau d’anxiété de Cassandra a graduellement beaucoup diminué.

Pourquoi un chien Mira?

«Souvent, les gens me posent la question : “Pourquoi un chien Mira?”, rapporte Valérie McDonald, les chiens ordinaires font aussi de la zoothérapie. Mais moi, comme parent d’un enfant avec des difficultés, et deux autres jeunes enfants, c’était impensable pour moi d’avoir un petit chien, de le dresser et de l’organiser. Le chien Mira arrive déjà dressé. Ça enlève tellement de charge aux parents.»

Il a toutefois fallu que Cassandra apprenne à accepter Foot dans sa vie, ce qui ne s’est pas fait naturellement au départ, raconte sa mère. Mais à force de persévérance et de détermination, les parents de Cassandra ont réussi à lui faire accepter que Foot la suive partout où elle va et le chien est maintenant devenu son meilleur ami.

Une porte sur le monde

Dans le quotidien, Foot s’avère un allié exceptionnel pour Cassandra, à qui il sert un peu de «carte de visite», explique Valérie McDonald. Car en plus d’avertir indirectement les gens que Cassandra est une enfant avec des difficultés, par son statut de chien Mira, il reçoit souvent l’attention des gens, ce qui permet à Cassandra de se faire elle-même plus discrète.

«Avant, on s’empêchait de faire des activités hors du commun, comme aller aux pommes, parce que les questionnements de Cassandra étaient trop envahissants, raconte Valérie McDonald. Elle se demandait qui allait être là, quel camion nous emmènerait dans les champs, s’il y aurait beaucoup de gens ou de bibittes… C’était tellement envahissant pour elle que moi, avant même d’avoir entamé l’activité, j’étais brûlée, parce qu’il fallait décanter tout le stress occasionné par cette nouveauté. Avec Foot, maintenant, je demande : “Cassandra, on va voir si Foot va être tannant et manger une pomme… Ou peut-être qu’il va être inquiet à monter dans le camion et il va falloir que tu l’aides…” Je détourne donc la situation sur Foot qui va l’aider à trouver l’activité agréable.»

S’ouvrir aux autres

«Ce que Foot a fait pour Cassandra, conclut Valérie McDonald, c’est l’aider à briser sa bulle pour communiquer avec un autre être. C’est le premier être de qui elle a appris à prendre soin et à vérifier qu’il soit bien. Le parallèle que je fais, c’est qu’elle va apprendre qu’un ami aussi ça peut être bénéfique, comme un chien…»

Informations supplémentaires

– Mira a été le premier organisme au Canada à offrir des chiens-guides à des non-voyants de moins de 15 ans et parmi les premiers à faire des recherches sur l’apport d’un chien d’assistance dans les familles où un enfant souffre d’un trouble envahissant du développement (TED).

– Leur première étude remonte à 2006. Les chercheurs avaient sélectionné 120 familles, toutes ayant un enfant âgé entre 5 et 12 ans atteint d’autisme, du syndrome d’Asperger ou d’un trouble envahissant du développement non spécifié. Les familles étaient divisées en deux groupes : 60 familles avec un chien d’assistance – le groupe expérimental –, et les autres familles, en attente pour un chien – le groupe témoin. Les résultats ont été très concluants. Ils démontrent notamment que le niveau de stress parental diminue considérablement après l’arrivée d’un chien, et tout particulièrement pour le stress lié aux problèmes de l’enfant TED. Et cette diminution ne s’exprime pas seulement dans ce que les parents rapportent verbalement ou par écrit : les chercheurs ont pu mesurer que l’arrivée du chien se manifeste par une baisse du taux de cortisol dans le sang des parents, ce qu’on appelle l’hormone de stress. C’est donc un signe très clair que l’arrivée d’un chien est extrêmement bénéfique non seulement pour ces enfants, mais pour toute leur famille.

– Chaque chien-guide et chaque chien d’assistance représente un investissement de 30 000 $ et chaque chien est remis gratuitement. MIRA ne reçoit aucune subvention gouvernementale et s’autofinance uniquement de dons et de revenus provenant de diverses activités de financement.

– La fondation Mira n’est pas la seule à offrir ce service. La fondation PACCK – pour Positive Assistance and Canine Companions for Kids – offre un programme - Chien au quotidien - de dressage pour des chiens déjà en place dans les familles, peu importe la race. Les chiens ne doivent pas faire preuve d'agressivité et être un minimum dociles.

– Il faut toutefois savoir qu’il y a beaucoup de demandes et que les listes d’attente sont longues. On parle d’un an pour la fondation Mira entre le dépôt d'une demande et l'attribution d'un chien mais c'est le temps nécessaire pour accomplir les différentes étapes du processus (étude du dossier, première rencontre...).

Coordonnées

Pour joindre la Fondation Mira :
http://www.mira.ca/fr/
Formulaire de demande à remplir :
http://www.mira.ca/fr/nos-services/7/IMG/pdf/Quest_TED.pdf
et à faire parvenir à Noël Champagne :
nchampagne@mira.ca
ou par courrier :Noël Champagne, Fondation Mira, 1820 Rang Nord-Ouest, Ste-Madeleine, Québec, J0H 1S0

Fondation PACCK :
http://pacck.org/fr/