Une pilule une petite granule

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
60 minutes

Du 2 avril au 7 septembre 2015

Le carnet des animateurs

Les émotions et le cancer

Émission du 1er mars 2012

Les librairies regorgent de publications qui mettent de l’avant l’importance de la pensée positive et le rôle des émotions dans le traitement et les causes du cancer. On s’évertue depuis bien longtemps à l’émission à vous mettre en garde contre ces livres, mais on sent encore le besoin de le faire aujourd’hui. Cette semaine, nous discutons d’un nouvel ouvrage publié sur le sujet et qui suscite la controverse : Le pouvoir anticancer des émotions publié par le Dr Christian Boukaram, radio-oncologue à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Rapidement devenu un véritable best-seller, cet ouvrage est vivement critiqué dans le milieu médical.

Une nouvelle publication sur le sujet

Il s’agit en fait d’un pot-pourri scientifico-philosophique qui part des bases théoriques de la physique quantique pour en arriver à la conclusion que la matière n’est qu’illusion et que l’être humain est un champ magnétique intelligent en interaction constante avec l’univers entier – rien de moins. Dans ce cadre-là, les émotions qui sont également des ondes électromagnétiques agissent carrément sur notre ADN pour provoquer ou prévenir le cancer.

En bref, voici ce que nous dit le Dr Boukaram : nous fabriquons nos cancers et pour ne pas en développer, il faut tout simplement être heureux, prendre du soleil, rire, chanter, danser, faire l’amour… Le Dr Boukaram va jusqu’à prétendre que ses idées sont si révolutionnaires qu’elles vont ébranler les fondations de la médecine de la même façon que les idées de Galilée ont révolutionné notre conception du monde.

Une controverse

En dépit de ces théories pour le moins surprenantes, il est important de dire que le Dr Boukaram ne fait l’objet d’aucun blâme professionnel. Mais le milieu médical reçoit très mal ce message et les spécialistes sont généralement d’avis à rejeter les prétentions de la pensée positive comme arme thérapeutique en oncologie.

Cet ouvrage est notamment dénoncé par la psychologue Josée Savard, auteure du livre «Faire face au cancer par la pensée réaliste» dont nous avons déjà parlé à cette émission.

Voir notre capsule du 30 septembre 2010